8 investissements méconnus que les gros patrimoines adorent

En private equity, le ticket d'entrée dépasse généralement les 100 000 euros. © Romolo Tavani / 123rf.com

Le private equity ou capital-investissement

L'investissement dans le capital de sociétés non cotées gagne du terrain en France. D'après l'Afic, le private equity devrait enregistrer une hausse de 30% en 2017, à 14,7 milliards d'euros. Il faut dire que ce type de placements a de quoi séduire : en plus d'être déconnecté du marché financier et donc de tout risque de krach, il affiche des taux de rendement attractifs, de l'ordre de 10% en moyenne. "Le private equity séduit souvent les entrepreneurs car c'est un investissement de long terme qui répond à leur esprit entrepreneurial, puisqu'il s'agit d'accompagner des sociétés en croissance", résume Claire Roborel de Climens, responsable global des investissements non cotés et alternatifs chez BNP Paribas Wealth Management.