Les résidences pour personnes âgées

ces résidences permettent de se constituer un capital pour ses vieux jours.
Ces résidences permettent de se constituer un capital pour ses vieux jours. © JPC-PROD - Fotolia.com

L'investissement locatif dans les résidences pour personnes âgées procure deux types de réductions fiscales, non cumulables. La première porte sur le prix d'achat du bien : elle est de 11% avec un plafond de 300 000 euros. Mais l'excédent est reportable sur le ou les exercices suivants.

L'autre permet de déduire de 13% à 30% des loyers, dans la limite de 7 500 euros annuels, au titre de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP). Mais ce statut impose un investissement conséquent dans la pierre : les loyers doivent dépasser la moitié des revenus perçus. Mais ces résidences permettent de se constituer un capital pour ses vieux jours.