Roland Garros : quand IBM prédit les gagnants

Grâce à de nombreuses statistiques et à ses outils d'Analytics, le partenaire du tournoi de tennis a pu mettre au point un système mêlant Big Data et analyse prédictive permettant de déterminer les facteurs décisifs d'une victoire.

"Slam Tracker" : c'est le nom de la nouveauté technologique qu'IBM a mis au point pour ce Roland Garros 2012. Big Blue, partenaire du tournoi depuis 27 ans, a mis au point cette année un nouveau système d'analyse prédictive basée sur la technologie maison SPSS chargée de brasser les 39 millions de points collectés depuis 7 ans lors des tournois du grand chelem.

Cela permet au système de déterminer pour chaque joueur ce qu'IBM appelle les 3 "clés" du match, soit trois critères différents pour chaque rencontre. Si le joueur remplit ces trois conditions, il est censé gagner. IBM a rendu accessible les rapports fournis par cette technologie, et dont les statistiques sont actualisées en temps réel pour chaque match, sur le site du tournoi.

Mais, IBM présente également cette technologie car elle peut avoir d'autres usages, professionnels. "Ce qui me paraît le plus spectaculaire et innovant dans la technologie mise au point par IBM, c'est la capacité de sélectionner à priori les 3 indicateurs clés, cas par cas", commente l'observateur Louis Naugès sur Zdnet.fr qui rappelle bien qu'aujourd'hui, le problème des entreprises est la profusion de données et, justement, le tri qu'il faut savoir en faire. Dès lors, comme le souligne Louis Naugès, il n'est pas difficile d'imaginer l'intérêt "de donner à des décideurs, et à l'avance, les indicateurs décisifs leur permettant de savoir très vite s'ils sont bien placés par rapport à un concurrent."

IBM / Big Data