Collaboratif : Azendoo lève 1,5 million de dollars, et se verticalise

Fournissant une application de gestion de tache, la start-up bordelaise revendique 300 000 utilisateurs dans le monde. Fort de ce premier palier, elle se prépare à recentrer son application sur les métiers du marketing.

Start-up bordelaise éditant une application de travail collaboratif en mode SaaS, Azendoo lève 1,5 million de dollars. L'opération a été réalisée auprès de deux business angels (Arnaud Vinciguerra et Thibault Poutrel) et de l'accélérateur TheFamily. Elle fait suite à une première levée de fonds, d'un million de dollars, réalisée auprès d'Halisol en 2012, année du lancement de la société.

Azendoo revendique à ce jour 300 000 utilisateurs, représentant 1 200 équipes de collaborateurs, dans 80 pays. "C'est ce résultat qui a permis cette deuxième levée de fonds", argue Grégory Lefort, directeur général et co-fondateur de la société. La philosophie de l'application Azendoo ? Proposer de centraliser tous les documents et tâches d'une équipe ou d'un projet. Son secret ? S'intégrer aux principaux outils de stockage de fichiers en mode cloud du marché (Dropbox, Google Drive et Box), mais aussi à une app de gestions de notes, et pas des moindres : Evernote. Azendoo permet ainsi aux professionnels de mettre en musique leurs actions communes en les inscrivant dans un environnement collaboratif personnalisé, avec, à la clé, le moyen de partager listes de tâches et documents.

Un recentrage de l'application sur les métiers du marketing

Les professionnels du marketing sont les plus nombreux parmi les utilisateurs d'Azendoo. Ils ont recours à la solution tant pour l'organisation d’événements que la planification de campagnes ou la synchronisation d’équipes créatives. "D'où notre volonté de nous recentrer désormais plus sur ces profils", explique Grégory Lefort. Dans cette optique de verticalisation, Azendoo va concentrer ses investissements sur la R&D. Et ce, avec une priorité : démultiplier le nombre d'applications intégrées. Plus d'une trentaine, la plupart axées sur les processus de CRM, seront ajoutées d'ici quelques jours à son catalogue (voir la liste sur le site d'Azendoo). Au programme : de grands réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook, mais aussi Salesforce, WordPress, Slack... "En parallèle, nous sommes en train d'ouvrir notre API pour faciliter l'intégration d'applications plus spécifiques", ajoute Grégory Lefort.

Reste à savoir si le business modèle d'Azendoo va évoluer... "Ce n'est pas prévu à court terme", confie le directeur général. Azendoo reste ainsi sur un modèle freemium (avec une offre gratuite de découverte, et une offre de travail en équipe de 6,67 euros par personne et par mois). 

SaaS / Collaboratif