Office 365 prend pied dans la téléphonie traditionnelle

Microsoft a dévoilé hier une nouvelle édition d'Office 365 pour l'entreprise. Aux côtés de Skype for Business, elle intègre un PBX cloud pour gérer la téléphonie d'une entreprise.

L'annonce était attendue. Lors de son événement européen Convergence qui se tient cette semaine à Barcelone, Microsoft a levé le voile sur le contenu du nouveau forfait E5 qui vient prendre place tout en haut de la gamme Office 365. Un forfait à 35 dollars par mois et par utilisateur qui doit remplacer l'Office 365 E4 - tarifé, lui, 22 dollars par mois et par utilisateur. Pour l'occasion, le groupe américain glisse plusieurs nouveautés au sein de sa suite bureautique en ligne. La plus importante d'entre elles : un service de PBX, basé sur Skype for Business, conçu pour assurer la gestion en mode cloud de la téléphonie d'une entreprise. Avec cette nouvelle corde à son arc, Microsoft vient directement concurrencer les équipementiers traditionnels - au premier rang desquels Cisco.

Emettre et recevoir des appels téléphoniques depuis Skype

Ce n'est pas tout. Le forfait Office 365 E introduit, aussi, un service de conférence par réseau téléphonique commuté (PSTN), lui aussi basé sur Skype for Business, qui permet de rejoindre une conférence Skype depuis un téléphone traditionnel. Il est disponible dans 14 pays, dont la France. Dans la même logique, une option permet aux utilisateurs d'émettre ou recevoir des appels téléphoniques depuis le client Skype for Business, via un numéro existant. Elle n'est pour l'instant proposée qu'aux Etats-Unis, mais Microsoft promet de l'ouvrir à d'autres pays prochainement. Egalement disponible dans les forfaits d'entrée de gamme E1 et E3 (respectivement à 8 et 20 dollars par utilisateur et par mois), un dispositif baptisé Skype Meeting Broadcast est taillé pour gérer des réunions virtuelles pouvant compter jusqu'à 10 000 participants.

Prochaine étape : intégrer Skype aux offres de téléphonie grand public ?

Cette nouvelle information n'est pas une surprise. Microsoft avait déjà annoncé l'intégration de Skype for Business à sa suite bureautique en mode cloud. Par ailleurs, l'ensemble des possibilités évoquées ci-dessus étaient déjà disponibles en préversion dans la version de Skype pour les professionnels. Un tel repositionnement d'Office 365 était donc prévisible. Dès lors, on peut se demander si la prochaine étape pour Microsoft ne sera pas de lancer des passerelles entre Office 365 / Skype et la téléphonie grand public. Une nouvelle phase qui pourrait passer par exemple par l'intégration de Skype à des box...

Orange Business Services, partenaire en France

Microsoft a commencé à tisser un écosystème de partenaires autour de cette nouvelle offre Skype for Business pour Office 365. Le groupe s'est notamment rapproché d'opérateurs (dont Orange Business Services, mais aussi BT Global Services). Des intégrations avec des solutions tierces sont également évoquées. L'éditeur cite par exemple les systèmes de conférence de Polycom (Polycom RealPresence Trio) et ses terminaux téléphoniques VVX, mais aussi la plateforme de centre de contacts de Genesys.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Comparaison des possibilités offertes par les forfaits E1, E3, et E5 d'Office 365. Le forfait E5 permet aussi d'utiliser  Power BI Pro (qui coûte 10 dollars par mois et par utilisateur seul), ainsi que Delve Analytics. © Capture

Microsoft / Office