Alptis Assurances adosse son système d'information à Docker... et la stack de Netflix

Alptis Assurances fait appel à une partie de la pile applicative de Netflix. Un choix qui ne s’est pas imposé immédiatement, mais au fil de l'analyse des besoins. © Capture JDN
Alptis Assurances développe depuis quelques années une offre de gestion de produits pour le compte de mutuelles. Un chantier qui l'a amené à réécrire son système métier. La société s'est orientée vers une architecture modulaire de 200 microservices containérisés. La plateforme repose sur Docker mais aussi Apache Mesos, Marathon, Zuul, Eureka et Hysthrix. "Nous utilisons une partie de la pile de Netflix", détaille Gérald Croes d'Alptis Assurances. L'avantage d'une telle architecture de microservices : elle permet de faire évoluer les composants indépendamment les uns des autres, tout en pouvant leur allouer, grâce aux containers, les ressources IT nécessaires. Pour ce projet, Alptis Assurances s'est fait accompagné par Zenika.