Cloud français : Orange, Thales et la CDC dégainent Cloudwatt

Dans le sillon de SFR et Bull, le second projet de Cloud français soutenu par l'Etat a désormais un nom. Patrick Starck, ancien ponte de HP, prend les commandes.

Une poignée de jours sépare les deux annonces. Après SFR et Bull qui ont annoncé la finalisation de la création de Numergy, c'est au tour d'Orange, Thales et la Caisse des Dépôts de livrer des détails sur la seconde offre de Cloud Computing soutenue par l'Etat. Baptisée Cloudwatt, cette co-entreprise bénéficie - tout comme Numergy - d'un financement global de 225 millions d'euros de fonds propres. La répartition : 44,4% pour Orange, 22,2% pour Thales et 33,3% pour la Caisse des Dépôts.

Après avoir obtenu les autorisations réglementaires nécessaires, Cloudwatt est désormais opérationnel. Son président a été nommé pour l'occasion. Il s'agit de Patrick Starck, ancien dirigeant des sociétés HP, Compaq et CA Technologies. "Cloudwatt va désormais pouvoir jouer pleinement son rôle de partenaire de confiance, catalyseur de croissance pour toutes les entreprises du pays quelle que soit leur taille", a fait savoir Patrick Starck. Des détails sur l'offre et les services de Cloud Computing proposés par Cloudwatt seront présentés très prochainement.
 

SFR / HP