Une automatisation universelle avec la virtualisation... et Docker

le centre de données de google à council bluffs dans l'iowa aux etats-unis
Le centre de données de Google à Council Bluffs dans l'Iowa aux Etats-Unis s'étend sur plus de 10 000 mètres carrés. Comme Amazon et Microsoft, Google a implémenté les containers Docker. © Google

La généralisation de la virtualisation et des containers logiciels Docker (Linux ou Windows) devrait pousser l'automatisation à son paroxysme. Alors que 40% de la puissance des data centers reste inutilisée, "la légèreté des containers et le recours à des serveurs virtuels pré paramétrés faciliteront la ré-allocation à la volée des ressources inutilisées à d'autres applications, pendant la nuit par exemple", estime Marc Frentzel de VMware. Les containers Docker devraient permettre à terme de basculer en un clic des applications d'un cloud public (ou privé) à l'autre... laissant entrevoir la possibilité de gérer équilibrage de charge et mirroring entre clouds différents.