Qual.IT : un système d'information open source 100% cloud

Qual.IT : un système d'information open source 100% cloud Commercialisée depuis février 2013, l'offre de ressources machines à la demande est déjà utilisée par 180 PME. De nouvelles offres et une levée de fonds sont prévues.

La famille des acteurs du cloud français s'agrandit de jour en jour. Aux côtés des poids-lourds hexagonaux (OVH, Numergy, Cloudwatt...), des start-up voient également le jour et tentent de se frayer un chemin sur un marché déjà fortement encombré. C'est le cas de Qual.IT, jeune pousse du IaaS née en 2012, qui propose depuis février 2013 une première offre de ressources machines à la demande. Le 4 octobre, la start-up était présente pour présenter son offre sur l'Open World Forum, événement national de l'écosystème open source.

"Nous proposons des machines virtuelles complétées par plusieurs couches logicielles open source comme ISP config, PHP MyAdmin ou OpenERP et qu'affectionnent nos clients", fait savoir Romain Cagnon, co-fondateur et président de Qual.IT. Objectif : proposer une offre de système d'information en mode cloud reposant sur des briques open source. D'ici fin octobre, d'autres applications, propriétaires cette fois, seront proposées dont SQL Server ou Exchange et des outils collaboratifs comme Sharepoint mais également du VDI. A cela viendra s'ajouter le CMS open source RBS Change.

 

20 règles de flux entrant-sortant et de la mémoire RAM dédiée


En parallèle, plusieurs autres offres vont faire leur apparition, notamment des services de stockage à la demande et une offre d'IaaS (Infrastructure as a Service) segmentée dotée d'options complémentaires. "Nous faisons la différence avec la possibilité de créer jusqu'à 20 règles de gestion de flux entrant et sortant, et une RAM dédiée et non pas mutualisée pour garantir à chaque client sa disponibilité", poursuit Romain Cagnon.

Côté virtualisation, Qual.IT a fait appel à la solution Microsoft Hyper-V 3 (sous Windows Server 2012), administrée grâce à System Center 2012. Un choix réalisé tant pour "des raisons de performance que de coûts par rapport à d'autres offres du marché dont VMware". Les machines virtuelles ? Elles offrent plusieurs OS possibles : Windows Server 2008 R2, Windows Server 2012, SuSE Linux Enterprise Server, Ubuntu et Debian. La sécurité est assurée par des pare-feu Cisco 5515, le stockage par des serveurs Dell Compellent. Le débit réseau est annoncé à 10Gb/s.

 

Du blade plutôt que des serveurs en U


L'infrastructure technique de Qual.IT est redondée sur deux sites, l'un dans un datacenter de la filiale d'Overlap à Courbevoie et le second dans celui d'Equinix à Saint-Denis. Sachant que l'infrastructure réseau, elle, bénéficie d'une redondance assurée par Redbus et SFR. Ayant fait le choix de serveurs Blade (M620 à 20 cœurs avec minimum de 192 Go de RAM) plutôt que de serveurs en U, la start-up s'est également affranchie d'une contrainte en termes de taille d'équipements et donc de coûts de location, bien qu'elle soit propriétaire à 100% de ses infrastructures.

Côté développement, Qual.IT anticipe un chiffre d'affaires prévisionnel pour 2013 de 300 000 euros, et une croissance forte pour 2014. Pour partir à la conquête de nouveaux clients, la start-up compte également se donner les moyens de son ambition en prévoyant une levée de fonds au second semestre 2014. 180 PME utilisent à ce jour ses services de cloud, dont une part non négligeable d'agences web.

Serveurs / Cloud public