Un trop-plein d'impôts

Un remboursement d'impôts soi-disant proposé par l'administration elle-même.  © Journal du Net

L'escroquerie vise cette fois directement l'administration fiscale française, avec un en-tête alléchant intitulé "Notifications d'impôt - Remboursement", une Marianne en haut et une signature en bas du conciliateur fiscal adjoint.

L'adresse de l'expéditeur semble normale : lettre-info-fiscale@dgfip.finances.gouv.fr.

Seul un oeil averti peut voir que le lien redirige vers une URL qui n'est pas celle de l'administration fiscale.

La traduction, une fois encore et heureusement, n'est que de piètre qualité ("S'il vous plait transmettre...").