Windows 10 : test et avis de la rédaction

Menu démarrer, Cortana, continuum, nouvelles applications... Nous avons testé les principales nouveautés de Windows 10.

Nous avons testé Windows 10. L'OS a été installé sur une tablette tactile Surface Pro, de première génération.

Le dispositif de migration des données et applications a parfaitement fonctionné. L'ensemble des logiciels, conçus initialement pour Windows 7, présents sur la tablette (suite bureautique open source LibreOffice, logiciel de reconnaissance vocal Nuance...) a pu être repris, et fonctionne dans la nouvelle configuration. L'installation de Windows 10, en comprenant cette phase de migration, a demandé environ 35 minutes.

Il semble que certains utilisateurs aient pu avoir des problèmes de compatibilité matérielle, notamment liés à certains pilotes. Cela n'a pas été notre cas. Les imprimantes (HP Laserjet) et divers hardwares que nous avons pu utiliser (disques durs externes, clés USB...) ont tous fonctionné lors du passage à Windows 10. L'existence de ces problèmes de compatibilité a été confirmée par Microsoft. Le groupe a néanmoins affirmé qu'ils avaient pu être réglés dans les semaines qui ont suivi le lancement de la version finale de l'OS - le 29 juillet 2015.

Windows 10 : un Windows de bonne facture

Globalement, Windows 10 est un Windows de bonne facture. Les utilisateurs de Windows 8 et 8.1 y retrouveront un menu plus proche de celui de Windows 7, mais capable d'intégrer, aussi, des applications modernes (conçues pour les terminaux tactiles). Limité jusqu'ici au Windows Phone, Cortana fait son apparition dans Windows à l'occasion de la sortie de ce nouveau système. Pour autant, l'assistant personnel n'atteint pas, comme nous allons le voir, le même niveau d'ergonomie que son concurrent Siri (Apple).

Les pros n'ont pas été oubliés

Autre nouveauté, le mode Continuum permet de passer aisément d'un mode desktop (avec le bureau traditionnel) à un mode tablette (avec l'écran Modern UI) en fonction de la configuration d'un terminal hybride (comme notre Surface), avec ou sans clavier connecté. La possibilité d'ajuster côte à côte jusqu'à quatre fenêtres d'application en parallèle (mode Snap) pourra se révéler utile aux professionnels travaillant sur plusieurs logiciels. Quant à la création de plusieurs bureaux virtuels, elle se révélera intéressante pour isoler par exemple un univers personnel d'un environnement professionnel.

Même si nous n'avons pas pu les éprouver dans le cadre de notre test (car basé sur une version Famille de Windows 10), plusieurs nouveaux dispositifs font, également, leur apparition pour les entreprises. Au programme : gestion de parc (MDM), identification via Azure Active Directory, App Store d'entreprise, Windows Update for Business...

La mise à jour majeure de novembre 2015

En novembre 2015, Microsoft a livré la première mise à jour majeure de Windows 10 (nom de code : Threshold 2). Officiellement baptisée "Mise à jour de novembre" (November Update), elle n'introduit pas d'évolution majeure. Au premier abord, on relève quelques modifications esthétiques (un menu Démarrer pouvant afficher jusqu'à quatre colonnes en configuration desktop, de nouvelles icônes dans le menu de configuration historique...). Côté fonctionnalité, l'assistant personnel Cortana intègre la prise en charge de la reconnaissance d'écriture manuscrite (réalisée à l'aide de stylet). Cette nouvelle mouture fonctionne plutôt bien. Quant à Microsoft Edge, il permet désormais de prévisualiser les pages web de chaque onglet ouvert. La synchronisation des favoris et listes de lecture est aussi au programme. Le navigateur ne supporte pas encore les extensions. Cette amélioration doit être introduite lors de la prochaine mise à jour majeure de Windows 10 qui sera lancée le 2 août (la Windows 10 Anniversary Update).

Windows 10 
compatible avec 
le Speed Shift d'Intel

Sous le capot, cette November Update a  été l'occasion pour Microsoft de rendre Windows 10 compatible avec la technologie Speed Shift d'Intel introduite avec les processeurs Core de sixième génération (dits Skylake). Toujours pour optimiser les performances, un dispositif de compression de la mémoire a aussi été introduit. Pour les entreprises, la nouvelle version inaugure par ailleurs le Windows 10 Store for Business et le service Windows Update for Business. Enfin, Microsoft a profité de cette November Update pour proposer une app de messagerie refondue, intégrant pour la première fois les fonctionnalités de messagerie instantanée, de téléphonie et de vidéoconférence de Skype. Une évolution qui semble fortement inspirée de ce qu'Apple propose avec iMessage.

 

Quelques raccourcis clavier peuvent vous faire gagner un temps précieux. © JDN / Rawpixel -123RF.fr

A lire aussi :

Microsoft / Windows