Le DSI : l'un des principaux sponsors de la transformation digitale en France

47% des DSI français estiment être les sponsors de la transformation digitale de leur entreprise, devant les DG. Leur motivation principale dans ce chantier : améliorer la productivité.

Club Décision DSI © Club Décision DSI


88% des DSI français affirment s'être engagés dans une démarche de transformation numérique de leur organisation. Ce chiffre emblématique, illustrant une prise de conscience profonde des décideurs IT français de l'importance d'accompagner la mutation digitale, est tiré du dernier Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research.

Une étude réalisée auprès de 714 directeurs et responsables informatiques français d'entreprise ou d'administration publique, tous membres du Club Décision DSI.
 

Transformation numérique : les DSI français plus matures

Les DSI français sont-ils les sponsors de la transformation digitale de leur organisation ? C'est le cas pour 47% des décideurs IT consultés dans le cadre de notre étude. En réponse à cette question, 42% de répondants citent en revanche la direction générale. Il semble bien qu'en France les DSI soient relativement plus matures qu'ailleurs sur le sujet de la transformation IT. Sur un périmètre mondial en effet, les DSI ne sont plus que 40% à se dirent leader de leur organisation dans ce domaine d'après une récente étude du Gartner.

Indicateur tiré du dernier Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research. © JDN

A la question de savoir quelle est la principale motivation de la transformation numérique, 50% des DSI interrogés évoquent un objectif de productivité, avec notamment la volonté d'améliorer l'efficacité des processus et du travail collaboratif. La création de nouveaux services digitaux à destination des clients externes est évoquée, elle, par 37,5% des répondants.

Indicateur tiré du dernier Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research. © JDN

L'implication de la direction générale : la condition pour réussir

Pour 82% des DSI français, l'implication de la direction générale dans la transformation numérique représente un défi majeur. C'est bien là la preuve que les DSI ont pris conscience des enjeux sous-jacents à cette mutation en termes stratégiques et organisationnels. D'ailleurs, les membres du  Club Décisions DSI consultés dans le cadre de notre baromètre pointent aussi la nécessité, pour réussir cette transformation, de mieux comprendre les métiers (élément évoqué par 37,50% d'entre eux) ainsi que d'accompagner le changement (31%). 

Indicateur tiré du dernier Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research. © JDN

Cloud et transformation numérique : la question reste ouverte

Historiquement, le cloud est souvent considéré comme une solution gage de souplesse et d'agilité dans l'optique de mettre en œuvre de nouvelles applications, tant pour l'interne que le client final. Est-ce pour autant que les DSI français le considèrent comme un prérequis à la transformation numérique ? 53,7% des décideurs informatiques consultés dans le cadre de notre baromètre estiment que c'est le cas. 46,3% restent donc sceptiques vis-à-vis du rôle que pourrait jouer le cloud dans le modèle numérique de leur organisation.

Indicateur tiré du dernier Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research. © JDN

Méthodologie : le Baromètre de la transformation numérique JDN / Club Décision DSI / IT Research repose sur un dispositif d'étude annuel. Il est réalisé à partir de questionnaires distribués cinq fois par an au sein du Club Décision DSI, au cours des rencontres du club mais également par le biais de son réseau social (Help DSI). Cette dernière édition du baromètre repose sur une enquête réalisée auprès de 714 membres du club entre le 17 juin et le 9 septembre 2015.

Fondé en 2007, le Club Décision DSI compte 1200 membres. Leur profil ? Il s'agit de DSI, mais aussi de DOSI, directeurs informatiques... Ils travaillent pour des organisations d'au moins 300 salariés et pouvant atteindre des effectifs de plus de 5000 personnes.

Collaboratif / Club Décision DSI