Fabrice Deblock (Benchmark Group) "2011 sera l'année des interfaces tactiles"

Le tactile et les nouvelles interfaces révolutionnent les usages, bouleversant au passage les repères des responsables de sites. Des sujets qui seront abordés lors du forum Interfaces 2010 organisé par Benchmark Group.

Quelles sont les principales innovations que vous avez identifiées en matière d'interfaces en 2010 ?

La première tendance de fond, source d'innovations, est la généralisation des écrans tactiles multitouch ou multipoint sur les smartphones. En France, le poids du tactile dans les ventes de smartphones devrait ainsi dépasser les 80% d'ici à peine deux ans. Certains fabricants que nous avons interrogés dans le cadre de notre étude "Interfaces tactiles : état des lieux et enjeux" estiment même que ce taux pourrait atteindre les 95 % dès 2015. La progression du tactile sur les écrans d'ordinateurs est, elle, beaucoup plus lente, même si Windows 7 contribue à démocratiser cette technologie.

Deuxième événement : la sortie de l'iPad en mai dernier, qui a entraîné derrière elle tout le marché. Pour contrer le succès de la tablette tactile d'Apple, les constructeurs multiplient les annonces de sortie de tablettes concurrentes, ce qui va enfin démocratiser ce type de terminal auprès du grand public. A court terme, à peine deux ou trois ans, les tablettes devraient supplanter les netbooks. Notre étude montre que les points forts des tablettes, perçus par les utilisateurs, résident dans l'écran 100% tactile, la qualité d'affichage et la simplicité d'utilisation.

Enfin, 2010 aura été l'année de la réalité augmentée, technologie testée par de nombreuses marques lors de dispositifs marketing innovants. Tag Heuer, Lego, Adidas, Mini, Krys, Made in Design, pour ne citer qu'eux, ont ainsi mêlé le réel au virtuel, sortant des sentiers battus des outils promotionnels habituels. Ce n'est qu'un début.

Quelles sont les bonnes pratiques pour adapter un site Web à l'univers des interfaces tactiles ?

Le fait de toucher la zone avec laquelle on veut interagir est spontané et naturel. C'est comme montrer du doigt ce que l'on souhaite atteindre, ou toucher un objet pour se l'approprier. Dès lors, concevoir des interfaces tactiles devra s'inscrire dans cette logique, mais en tenant compte des contraintes que cela pose.
 

"Avec le tactile, il faut créer un alphabet des actions aussi clair et universel que possible"

La première contrainte est mécanique. Elle tient à la taille des doigts de l'utilisateur, plus importante que celle du curseur de la souris. Cette difficulté sera renforcée en contexte de mobilité. L'utilisateur sera d'autant moins précis qu'il sera dans une position peu assurée : debout, sans possibilité de caler sa main sur un support stable, ou dans un environnement instable : train, bus, métro...

Les interfaces tactiles posent une troisième difficulté qui tient à l'absence des fonctions classiques du navigateur : bouton "page précédente" pour revenir en arrière, modification de la taille des caractères pour faciliter la lecture d'un texte, copier/coller pour simplifier le remplissage des formulaires, etc. Chaque page de l'interface tactile devra donc intégrer ces fonctions importantes pour les utilisateurs, ce qui nécessite de créer un "alphabet des actions" aussi clair et universel que possible. Ce n'est aujourd'hui pas encore le cas pour bien des applications, notamment celles liées à la bureautique, comme le tableur ou le traitement de texte, où les habitudes non-tactiles sont bien ancrées.

Quels seront les temps forts de la Conférence Interfaces 2010 ?

Le 14 octobre prochain, lors de la deuxième édition du forum "Interfaces 2010", nous recueillerons les retours d'expérience des toutes premières entreprises ayant développé des sites et applications pour iPad. HRS Hôtels, Le Parisien - Aujourd'hui en France et le Musée du Quai Branly viendront témoigner.

Deux exemples d'applications pour tables tactiles de marque Surface et Evoluce seront par ailleurs présentés par le Conseil Général de Vendée et l'Abbaye de Fontevraud. La société Manpower viendra quant à elle nous présenter son dispositif de vitrines tactiles dont bénéficient actuellement 80 de ses agences.

Enfin, nous traiterons des dernières innovations en termes de 3D sur le Web, de réalité augmentée, d'ergonomie tactile et d'Internet des objets.

Projets informatiques