Le DRM arrive dans Firefox : décision délicate pour Mozilla

La fondation Mozilla va prochainement intégrer le standard de DRM de HTML5. Il permettra aux sites d'autoriser ou non l'accès à leur contenu en fonction de droit d'auteur ou de licence.

L'arrivée d'un dispositif de gestion de droits numériques dans HTML5, ou en tout cas la possibilité de protéger les contenus HTML5 grâce à des logiciels tiers de gestion de licences et de droits d'auteur, a déjà fait couler beaucoup d'encre (lire notre analyse : Vers un DRM dans HTML5). Baptisé Encrypted Media Extensions (EME), le mécanisme a déjà été implémenté par Microsoft dans Internet Explorer 11 (sur Windows 8.1), mais aussi par Google. Dernier chapitre en date : Mozilla vient d'annoncer qu'il comptait aussi l'intégrer à Firefox.

C'est une surprise. Jusqu'ici, la fondation dédiée à l'open source s'est en effet toujours opposée à l'initiative du W3C d'intégrer un tel dispositif de DRM (ou Digital Right Management) dans HTML5. Son principal argument : il rend le standard web compatible avec des plugins de description de contenu (CDM), qui eux ne sont pas forcément ouverts et standards...

Mozilla indique ne plus avoir le choix

Pour justifier son retournement de veste, Mozilla explique ne plus pouvoir faire autrement. "Nous en sommes arrivés à un point où, si nous n'implémentions pas la spécification du W3C, les utilisateurs de Firefox allaient se tourner vers d'autres navigateurs", explique Andreas Gal de la fondation. De grands fournisseurs de contenu ont en effet commencé à utiliser EME. C'est le cas de Netflix.

Mais Mozilla le souligne pourtant encore : EME ne propose par le "bon équilibre" entre protection des individus et protection du contenu numérique. "Les fournisseurs de contenu exigent qu'une partie clé du système reste fermée, ce qui, fondamentalement, va à l'encontre de notre philosophie", maintient Mitchell Baker, présidente de Mozilla. "Sincèrement, nous aurions préféré faire autrement."

La course à l'audience au détriment d'une certaine philosophie open source ?

A travers cette annonce, il semble bien que Mozilla accepte la défaite, et surtout place la course à la part de marché devant tout argument philosophique et idéologique. Certains diront que c'est dommage. D'autres rappelleront simplement la réalité des chiffres : la part de marché du navigateur ne cesse de décliner ces dernières années... au profit de Chrome.

Assumant pleinement ce changement de cap, Mozilla en profite pour annoncer un accord avec Adobe, visant à rendre compatible le DRM de ce dernier avec Firefox. Une intégration qui ne devrait pas être proposée par défaut, mais seulement aux utilisateurs qui le souhaiteront (sous la forme d'un plugin). Aucune feuille de route n'a pour l'heure été fournie par Mozilla quant à la prise en charge de la spécification EME, ou la disponibilité du plugin.

  Source (billet de Mozilla)

Mozilla / Navigateurs