Open Source : les recrutements prévus en France pour 2015 en hausse

Emploi dans l'Open Source en 2015 Cinq entreprises spécialisées dans l'Open Source ont dévoilé au JDN leurs attentes en matière de recrutement. Zoom sur les tendances.

Quels sont les profils recherchés en France cette année par les entreprises spécialisées dans l'open source ? Le JDN a demandé à 5 d'entre elles, bien connues sur ce secteur, de révéler leurs attentes en matière de recrutement pour 2015. En plus des entreprises françaises Alter Way, Linagora, Open Wide et Smile, nous avons ajouté l'entreprise québécoise Savoir faire Linux, qui vient de s'installer en France.

Un marché dynamique, mais concurrentiel

Premier constat : tous ces pure players de l'open source annoncent vouloir recruter plus en 2015 qu'en 2014. La même tendance avait été observée il y a deux ans, lorsque nous avions réalisé ce même petit sondage.

Les chiffres annoncés, qui incluent aussi le turn-over, n'ont cependant pas beaucoup évolué en deux ans, sauf pour Smile qui avait recruté 110 personnes en 2012, et annonce 180 embauches en 2015. "Avec 22% de croissance par an ces 5 dernières années, Smile est en recherche constante de nouveaux profils", explique Géraldine Moreau-Luchaire, responsable du recrutement chez Smile, pour qui le "secteur est très dynamique mais concurrentiel". La société de services indique désormais employer 650 collaborateurs en France, et 800 dans le monde. C'est l'entreprise spécialisée dans l'open source qui compte le plus de salariés en France, devant les 145 personnes qu'emploie désormais Open Wide après avoir acquis le spécialiste des systèmes embarqués ESG France.

Des entreprises intéressées par les juniors

Les entreprises interrogées cherchent toutes à recruter des profils ayant moins de deux ans d'expérience. Chez Open Wide, au moins les deux tiers des recrutements prévus concerneront ces profils juniors. La part est moins importante pour Savoir faire Linux (20%) ou Linagora (moins de 20%). Smile indique de son côté que les juniors représentent environ 20% de ses effectifs, et que quelque 70 stagiaires sont recrutés par an. Pour le reste, ce sont des profils avec minimum trois ans d'expérience qui sont ciblés.

Open Source : les recrutements annoncés en France par les entreprises spécialisées pour 2015
Entreprises (nombre d'employés en France) Recrutements réalisés en France en 2014 / prévus en 2015Part de juniors dans les recrutements prévus pour 2015Technologies : les expertises recherchées
Source : JDN
Alter Way (120)40 / 50NCPHP, Drupal, Symfony 2, Linux, Univers LAMP, JavaScript, Python, GO, Docker, OpenStack, Elasticsearch, Hadoop, WordPress
Linagora (120)30 / 50 Moins de 30% REST, JSON, MongoDB, Cassandra, NodeJS, AngularJS, Socket.io, EasyRTC, ElasticSearch, OpenStack, OpenLDAP, Jboss/WildFly, Tomcat, PHP/Drupal
Open Wide (145)25 / 3566% minimumInfra : Linux, RHEV, RHEL, OpenStack, Puppet, Ovirt. Industriel : Linux embarqué , IHM QT et EFL. Environnement d'intégration: J2EE (Liferay, Alfresco, Nuxéo, briques Java Open Source) + PHP (Symfony, eZpublish, Drupal)
Savoir faire Linux (102 au Canada)1 / 1020% Linux, Java Liferay, Alfresco ou Nuxeo, JBoss, Tomcat, WebLogic WebSphere, Odoo/OpenERP, distributions Linux embarquées (Buildroot, OpenWRT, yocto, etc).
Smile (650)180 / 25070 stagiairesDrupal, TYPO3, Magento, Liferay, Odoo, Symfony

Expertises recherchées : des classiques, mais aussi des nouvelles

Quant aux expertises recherchées, les classiques sont toujours autant prisés : Linux et les composants de l'environnement Lamp ou des CMS comme Drupal, WordPress sont ainsi toujours souvent cités. Liferay, Alfresco et Nuxéo sont aussi évoqués par plusieurs acteurs.

Mais des technologies plus récentes ont aussi fait leur apparition, comme OpenStack ou Docker. Des technologies associées au Big Data, comme Hadoop, ElasticSearch, ou les bases NoSQL comme Cassandra ou MongoDB devraient aussi faire l'objet de recrutements.

Parmi les tendances fortes relevées cette année, Alter Way note que l'accent sera mis, côté développement, sur Symfony et JavaScript, et côté infrastructure, sur DevOps et Docker. Depuis plusieurs mois, Alter Way s'est en effet beaucoup intéressé à Docker, et mise désormais clairement sur cette technologie. Chez Open Wide, le PDG Patrick Benichou admet aussi que ces profils de type Devops "sont particulièrement appréciés".

Chez Linagora, la particularité cette année est le recrutement de profils de "très haut niveau universitaire ou issus de grandes écoles" - notamment des diplômés Telecom de l'X ou de l'ENS. Car "Linagora est devenu principalement un éditeur de logiciel. Nous ne sommes plus une SSLL", explique Alexandre Zapolsky, son PDG. C'est pourquoi, poursuit-il, "notre entreprise a besoin d'ingénieurs et de docteurs capables d'inventer les nouveaux usages de demain pour ses logiciels comme OBM, OpenPaaS, ou Linshare". 

Savoir faire Linux explique enfin de son côté rechercher des "talents passionnés par leur métier, contribuant aux communautés du Libre et ayant à cœur de résoudre les problématiques des clients". Ce qui est déjà "compliqué", explique-t-on au sein de l'entreprise canadienne. Elle regrette aussi que "beaucoup de profils soient spécialisés 'techno', ou 'métier', mais rarement les deux".

Open source