Le nécessaire regroupement des professionnels de l’informatique

Dans un monde toujours plus globalisé, la notion de développement individuel tend à être remplacée par des formes d’alliances plus ou moins formalisées. Précurseurs, les professionnels de l’industrie IT l’ont parfaitement compris.

Dans un monde toujours plus globalisé, les notions de compétitivité se positionnent comme des données centrales dans le développement commercial des entreprises. Ainsi, pour survivre dans cet écosystème hostile, les entreprises tentent de trouver de nouvelles formes organisationnelles leur permettant de se démarquer et de développer leurs parts de marché. Les notions de développement individuel tendent à être remplacées par des formes d’alliances plus ou moins formalisées. Précurseurs, les professionnels de l’industrie IT l’ont parfaitement compris et positionnent les associations, GIE… comme un modèle de développement concret.

Il ne s'agit plus de parler de compétition mais de coopétition ! Ainsi, l'on notera que différentes associations professionnelles comme l'AFDEL, Cluster Edit, Medinsoft, Telecom Valley, le Syntec informatique... jouent un rôle actif sur le marché et contribuent à mieux exposer l'expertise de leurs membres. Certaines associations vont même jusqu'à proposer des labels qualité (MedMultiMed) ou à organiser des salons (Libertis), road show et manifestations communes. Les regroupements permettent en effet de mutualiser des moyens financiers et de déployer des stratégies marketing communes à grande échelle.

L'objectif est donc de réunir un ensemble d'expertises complémentaires et de se positionner sur des appels d'offres souvent "monopolisés" par de gros éditeurs anglo-saxons qui, à grand renfort de publicité et de marketing, tentent d'imposer leur vision de marché. En ce sens, le regroupement permet à de petites et moyennes structures très innovantes de remporter des projets de premier plan qu'elles n'auraient pas abordé toutes seules. Ces derniers faisant prévaloir des expertises complémentaires, des chiffres d'affaires cumulés... autant d'éléments de nature à rassurer les grands comptes et administrations dans la sélection de leurs prestataires et partenaires.

Le regroupement est également un moyen stratégique pour se rapprocher des institutionnels aux niveaux régional et national. Cette donnée est un élément fondamental. A ce stade, l'on note par exemple que les associations locales sont très souvent largement soutenues par les régions et CCI qui les encouragent dans leur développement en les accompagnant par exemple dans la mise en œuvre d'événements et de salons locaux. Au niveau national, les associations professionnelles dans le monde de l'édition jouent un rôle au niveau du législateur et tendent à le sensibiliser sur le bien fondé de telle ou telle disposition.

En se regroupant, les professionnels de l'industrie IT cherchent en outre à accélérer leur démarche de recrutement. En effet, très demandeurs d'emplois, les sociétés IT ont paradoxalement du mal à recruter dans la mesure où peu de professionnels du recrutement disposent des capacités nécessaires pour leur présenter des collaborateurs experts. A titre d'exemple, recruter un développeur sur mobile ou un ingénieur spécialisé dans l'intégration de technologies Open Source n'est pas une chose facile et dépasse les compétences d'organismes traditionnels.

Le regroupement apporte ici encore une réponse pertinente en permettant aux membres d'organiser des événements dédiés : salons, journées portes ouvertes, relation avec les professionnels de la formation, partenariat universités ou écoles...
L'association de compétences dans l'industrie informatique est donc une réponse concrète à de nombreuses attentes stratégiques. Cela se traduit par une croissance des principaux regroupements qui justifient d'une véritable crédibilité aux niveaux national et régional.

Autour du même sujet