L’avènement du décisionnel mobile

L'apparition des smartphones, netbooks et autres tablet PC a changé la donne en matière de décisionnel en situation de mobilité. Loin d'être un gadget, le décisionnel mobile est créateur de valeur ajoutée pour l'entreprise.

Plus que jamais la mobilité est une réalité opérationnelle pour toutes les entreprises. Quels que soient les secteurs d'activité, chaque directeur, manager, commercial ou opérationnel se trouve de plus en plus mobile. En effet, simple concept il y a encore peu de temps, la mobilité est désormais omniprésente et largement utilisée par les entreprises qui commencent à en percevoir les bénéfices. Les usages sont alors multiples dans le domaine des applicatifs professionnels : messagerie, CRM…

Parmi les technologies les plus répandues se distinguent notamment celles liées au pilotage d'activité et plus généralement à la business Intelligence. Cela s'explique notamment par la nécessité d'accéder à ses indicateurs de performance en temps réel et en tout lieu quelque soit son niveau de responsabilité.

Le pilotage étant  l'affaire de tous et pas uniquement des directions financières ou Générales, les opérationnels sont désormais  concernés par ce type d'outils. On notera que l'ergonomie des solutions de Business Intelligence de dernière génération se prête particulièrement à une utilisation sur les différents terminaux mobiles (tableaux de bord interactifs, graphiques, alertes, saisie de commentaires...). Les éditeurs doivent donc clairement se positionner sur ce marché et jouer la carte d'une mobilité totale.

Cela étant dit, le paysage technique des équipements mobiles diffère grandement de celui des postes de travail sédentaires. Si sur les « desktop » et « laptop », la domination de Windows n'est plus à démontrer, l'apparition des smartphones, netbooks et autre tablet PC change profondément la donne d'un point de vue technique. Ainsi quel que soit le type d'équipement utilisé (Smartphones, iPhone, iPad, tablettes, ordinateurs portables pc ou mac...), il est nécessaire de proposer aux utilisateurs un environnement rapidement accessible, quasiment identique et ce, malgré des systèmes d'exploitation différents.

En ce sens, l'approche et les technologies Web 2.0 sont une réponse parfaitement adaptée à cette évolution des usages et des équipements. Le commercial qui revient de rendez-vous client avec sa tablette, doit pouvoir retrouver le même environnement sur son poste de travail. Ses indicateurs de performances et les résultats des dernières campagnes seront donc affichés de manière identique sur son iPhone ou sur son laptop. Et dans le cas ou il souhaite changer de smartphone, rien ne doit changer pour lui pour ses applications professionnelles.

Autre élément important à prendre en compte pour les applications mobile professionnelles : la sécurité. En effet, la perte ou le vol d'un équipement mobile est par définition plus fréquente que pour les équipements « sédentaires ». Il est donc indispensable de s'assurer que des informations clés ne soient en aucun cas stockées sur le terminal mobile quel qu'il soit. Là encore, les technologies web apportent une réponse : dans le cas de tableaux de bord et d'indicateurs clés, l'ensemble de ces information sont disponibles sur un véritable portail web mobile sans aucun risque de perte d'information.

La technique n'est donc plus un obstacle à la mobilité grâce aux apports des technologies web 2.0. Les entreprises l'ont d'ailleurs parfaitement compris et multiplient le nombre de projets décisionnel intégrant un volet de mobilité. Ainsi, l'on assiste à une forte montée en puissance des projets de pilotage mobile intégrant une orientation très opérationnelle directement dédiée aux collaborateurs nomades. On notera également que le développement des nouveaux usages liés au travail à distance et hors de l'entreprise contribue à accélérer le cycle de développement des projets.

La mobilité ne se positionne donc plus comme un gadget mais comme une fonction nécessaire dans  les projets de Business Intelligence. Il est donc fondamental de la maitriser dans sa globalité afin de proposer des solutions ouvertes et interopérables avec tous les équipements du marché. Simple sur le papier, cette donnée implique de bien cerner toutes les dimensions liées à l'usage d'une application professionnelle en situation de mobilité et de proposer des environnements conviviaux et faciles à utiliser ainsi que des technologies apportant performance, interopérabilité et sécurité.

Nous sommes donc au début d'une nouvelle ère passionnante où la mobilité va contribuer à faire profondément évoluer les roadmaps de l'ensemble des solutions. Il est donc plus que jamais nécessaire de bien prendre en compte cette donnée et de ne pas laisser passer cette révolution portée par l'avènement des technologies web 2.0.

Autour du même sujet