Quand SharePoint joue la carte de la gestion de contenu

Les fonctionnalités ECM de SharePoint 2010 ont considérablement été revues à la hausse. L'existence de silos documentaires métiers n'aura plus lieu d'être en s'appuyant sur le nouveau référentiel de cette solution.

La plateforme Microsoft SharePoint se positionne désormais comme une brique stratégique dans la plupart des entreprises. Force est de constater que depuis le lancement de la version 2007, les acteurs économiques et les administrations se sont massivement tournés vers cette solution afin de répondre à leurs différents besoins en matière de travail collaboratif mais également de gestion de contenu

Cette tendance semble s'accentuer au regard de l'émulation liée à la sortie de SharePoint 2010 qui renforce considérablement ses fonctionnalités d'ECM. SharePoint 2010 devrait donc se positionner comme un véritable ambassadeur de la mise en oeuvre d'une gestion de contenu à valeur ajoutée au sein de l'entreprise.

En évangélisant les entreprises sur les avantages liés à la gestion de contenu et en proposant des fonctionnalités fondamentales, SharePoint se positionne donc en partenaire des fournisseurs de solutions ECM. En effet, ces derniers peuvent alors s'appuyer sur une plateforme robuste et évolutive pour proposer des solutions permettant de gérer les projets ECM les plus complexes et les processus métiers qui y sont associés.

Il n'existe donc pas de compétition mais plutôt une réelle complémentarité et de vraies opportunités de développement pour les éditeurs du marché. La gestion de contenu à très forte valeur ajoutée sera désormais le sésame des fournisseurs qui pourront apporter des réponses métiers à leurs clients.

Il est donc fondamental de profiter du socle fonctionnel de gestion de contenu mis à disposition par Microsoft SharePoint et de le valoriser en proposant de nouvelles offres construites directement sur la plateforme. Celles-ci apporteront une véritable richesse métier telles que la dématérialisation, la gestion des dossiers d'affaires ou encore la conformité réglementaire. Il ne s'agit donc pas de se limiter à proposer de simples connecteurs à SharePoint mais de répondre à des besoins métiers en s'appuyant sur un référentiel unique et consolidé, et une expérience utilisateur commune fournies par SharePoint.

Dans ce contexte, de nombreuses solutions métier innovantes peuvent être envisagés : rapprocher le contenu non structuré du métier, optimiser les processus de traitement du document, aborder les aspects liés à la conformité au travers de l'archivage à valeur légale ou à valeur probante...

L'un des enjeux sera, par exemple, de pouvoir accéder et de déposer directement dans la plateforme SharePoint des documents directement depuis les applications métiers utilisées quotidiennement par les utilisateurs : les applications de gestions (ERP, ...) bien sûr, mais également les outils de messagerie ou le poste de travail de l'utilisateur.

Les projets de dématérialisation et d'amélioration de la productivité des processus métiers (dossiers d'affaires, gestion du courrier, traitement des sinistres, ...) pourront désormais s'appuyer directement sur le référentiel SharePoint, évitant le risque d'un silo documentaire par métier

Enfin, sur le plan de la conformité, SharePoint 2010 permet aux solutions d'Archivage Electronique à valeur probante ou à valeur légale de se positionner de façon efficace en aval de SharePoint afin de répondre aux contraintes règlementaires et normatives. Bien entendu, de nombreuses autres offres devraient également émerger dans les prochaines années.

La plateforme SharePoint 2010 devrait donc largement positionner la gestion de contenu comme un must have pour les entreprises. A n'en pas douter, nous devrions rapidement voir de nouveaux projets ECM se développer ou évoluer à court terme. Les fournisseurs de solutions de gestion de contenu qui sauront valoriser cette plateforme au travers d'une dimension métier auront donc de beaux jours devant eux.

Autour du même sujet