Faut-il encore sauvegarder ses données sur son ordinateur ?

Après le Monde, Mediapart et Le Point en octobre dernier, la rédaction du site d'informations Rue89 a été victime d'un vol d'ordinateurs. Ce type d’effraction remet au goût du jour l’espionnage industriel et la guerre économique.

Après Le Monde, Mediapart et Le Point en octobre dernier, cela a été le tour de la rédaction du site d'informations Rue89 d'avoir été la victime d'un vol d'ordinateurs dans ses bureaux Parisiens. Quelles qu’en soient la cause et les motivations, ce type d’effraction remet au goût du jour un fait très souvent sous estimé des entreprises et plus particulièrement des PME : l’espionnage industriel et la guerre économique. Ces pratiques dont on parle peu sont bien plus courantes qu’on peut le croire et peuvent occasionner de sérieux dommages pour les entreprises, comme une perte de compétitivité, un manque à gagner considérable en plus des frais occasionnés. Alors, existe-il des solutions technologiques pour contrer ce type d’actions ?


L'information, un marché avec une offre et une demande : les PME, les plus fragiles


Tous les ans des milliers d'entreprises se font dérober des informations confidentielles par des moyens plus ou moins sophistiqués. Une tendance qui semble s'accentuer avec le temps si l'on examine de plus près le nombre d'actualités sur le sujet. Le phénomène de guerre économique trouve son origine dès la fin de la seconde guerre mondiale sous l'impulsion d'entreprises ou organisations gouvernementales peu scrupuleuses. La culture du renseignement s'est accélérée avec la mondialisation, où entreprises et nations s'affrontent dans une course à la compétitivité. L'information et le renseignement sont au cœur du dispositif.

 

Si les grandes entreprises sont souvent les plus visées, les PME ne sont quant à elles pas épargnées, en raison de leur dynamisme et de leur capacité d'innovation. Les PME sont aussi les plus fragiles faute d'investissement suffisant dans la sécurisation de leurs informations. Plus démunies, les PME sont donc par conséquent plus facilement la proie d'organisations sans scrupules. Celles-ci peuvent voir leurs idées pillées puisque le dépôt d'un brevet ne permet plus de se prémunir et de protéger ses créations et innovations de la contrefaçon dans un environnement mondialisé.

 

Les services web/Saas, une nouvelle arme de protection contre les intrusions et le vol d'informations


La majorité des PME n'ont ni les compétences ni les moyens de sécuriser leur système d'information, en tout cas bien moins qu'une grande entreprise. L'approche SaaS permet à ces entreprises de s'affranchir de ces problématiques en la sous traitant à des hébergeurs et des fournisseurs aux offres ultrasécurisées. Ces PME profitent ainsi d'un niveau de sécurité bien plus élevé que s'il était géré en interne car les datacenters qui hébergent les informations et applications profitent des dernières technologies en termes de sécurisation.

En France, les gestionnaires de datacenters ne manquent pas d'idées pour rendre toujours plus sécurisés leurs établissements en les installant dans des anciens bâtiments de niveau secret défense ou dans des constructions sous-terraines. Aujourd'hui, ces bâtiments ressemblent plus à Fort Knox qu'à une salle informatique traditionnelle ! Pour toutes ces raisons les plus grandes banques et les gouvernements s'appuient sur ce type de fournisseurs pour héberger leurs systèmes d'information et leurs données. Malgré les actes de cybercriminalité, la sauvegarde des données sur le Web et l'externalisation de ses applications est donc aujourd'hui un moyen très efficace pour assurer la disponibilité de son système d'information.

 

Reprise d'activité plus rapide


En cas de vol, le fait de s'appuyer sur des services tels que Google Documents pour faire du traitement de texte, des tableurs ou des présentations, une messagerie en ligne pour gérer ses mails, un logiciel de comptabilité en ligne comme Cegid et un logiciel de gestion de la relation client comme easicrm pour gérer ses contacts, ses ventes et ses campagnes marketing permet de poursuivre son activité même si le matériel informatique a disparu. Il est possible de retrouver ses applications et surtout ses documents, ses contacts,  son activité commerciale en cours et de poursuivre sa facturation à un moment où on en a plus que besoin.

 

Alors, qui a dit que le Saas pouvait poser des problèmes de sécurité ?

Autour du même sujet