Quand l'Ipad débarque en entreprise : comment s'y préparer?

Les collaborateurs n’hésitent plus à amener leur propre équipement nomade au bureau. Pour un responsable informatique, ce défi est aussi important que maîtriser ses coûts informatiques.

Les réseaux d'entreprise doivent s'adapter à la déferlante de dispositifs mobiles introduits dans l'entreprise par les collaborateurs. iPad, iPhones, Androids et autres smartphones : ces produits voient leurs ventes doubler chaque année. Aux États-Unis, plus de 50% des entreprises du palmarès Fortune 500 se penchent sur l'idée de prendre en charge l'iPad sur l'ensemble de leur périmètre. Et la situation n'est guère différente sur le Vieux Continent.

La croissance exponentielle du nombre d'iPad et de smartphones est source de nombreuses interrogations pour l'entreprise : comment gérer des équipements privés sur un réseau essentiellement conçu pour les PC portables d'entreprise ? Comment sécuriser aussi bien les données privées que corporate sur des équipements dont l'essence est justement de partager les données ? Et comment fournir un service fiable via un média/ réseau partagé et mutualisé alors nous consommons toujours plus de flux voix et vidéo en streaming ?
 
Pour les distributeurs et revendeurs, cet état des lieux constitue une opportunité fantastique pour conseiller et accompagner les entreprises clientes, en les préparant à surfer sur la vague des iPads, iPhones et autres équipements similaires qui débarqueront en force sur le réseau d'entreprise.
 
La première préoccupation porte sur l'intégration. Les iPads, qui se connectent à des réseaux sans fil 2.4GHz déjà congestionnés, gagneraient à être pris en charge par des réseaux à 5 Ghz, moins encombrés, grâce à un processus de "band steering". Ce processus accélère les données et les préserve de tout impact lié à des clients sans fil génération précédente et donc plus lents. Parallèlement, les applications voix et vidéo sur l'iPad et les smartphones doivent être identifiées, même lorsque les flux sont chiffrés, pour éviter tout impact dû à des transferts de fichiers en masse. Des solutions existent pour éviter les performances médiocres sur les autres équipements et optimiser les réseaux hétérogènes dans leur globalité.
 
En l'absence de basculement vers les ports Ethernet en cas de dysfonctionnement du Wi-Fi, un réseau sans fil doit être capable de prendre en charge un nombre important d'iPads. Les entreprises gagneront à étudier les solutions qui gèrent avec précision l'environnement radio et utilisent un contrôle automatique pour optimiser les performances des clients et améliorer la stabilité de l'ensemble du réseau Wi-Fi. Avec cette méthode, les entreprises s'assurent que le réseau sans fil offre des performances de premier rang, quelle que soit la localisation des utilisateurs.
 
Autre problématique : la mobilité. L'iPad est intrinsèquement nomade, et les utilisateurs s'attendent à pouvoir l'utiliser sur l'ensemble du site et des bâtiments d'une entreprise, sans problématique de connexion. Un réseau pervasif, capable de prendre en charge un roaming rapide sur un ou plusieurs domaines IP, constitue la solution adéquate pour prendre en charge les iPads et autres équipements, notamment dans le cas d'applications sensibles à la latence à l'image comme Skype, YouTube et iTunes.
 
La sécurité reste une préoccupation majeure pour garantir une protection pérenne des données confidentielles, mais sans impact sur les utilisateurs d'iPad, que leurs données soient personnelles ou entreprise. L'iPad a certes été conçu pour le grand public, mais sa migration vers la sphère d'entreprise incite de nombreux responsables informatiques à rechercher une solution pour juguler les risques de perte de données.
 
Les modèles de sécurité qui attribuent des rôles aux utilisateurs et aux équipements sont les plus adaptés aux équipements mobiles. Avec la gestion des rôles, les collaborateurs nomades disposent d'un moyen simple et standardisé d'accès au réseau, un moyen que les responsables informatiques estiment être de confiance. Les invités bénéficient également de ce modèle et d'un niveau de sécurité plus élevé, selon les règles et politiques de sécurité de l'entreprise hôte. Ce principe, ainsi que l'utilisation d'un système de détection d'intrusion, doivent être recommandés par les distributeurs et revendeurs pour éviter tout privilège d'accès superflu et simplifier l'application des règles de sécurités grâce à un reporting sur l'activité des différents rôles.
 
Pour Gartner, 43% des collaborateurs utilisent déjà leurs équipements sur les réseaux sans fil, et ce chiffre devrait progresser à 58% à l'horizon 2014. De plus , l'iPad est appelé à intégrer la palette d'outils du parfait collaborateur, qu'il s'agisse d'un vendeur de voitures qui vérifie la disponibilité d'un modèle dans son stock ou commande une voiture aux côtés d'un client dans un showroom, ou encore des hôpitaux qui y trouvent un moyen simple pour mieux prendre en charge le patient à son chevet. En d'autres mots, l'idée de l'entreprise mobile est déjà une réalité appelée à perdurer, mais les entreprises restent encore trop nombreuses à se contenter de réseaux sans fil obsolètes et inadaptés pour prendre en charge les nouvelles problématiques d'intégration, d'évolutivité, de sécurité et de mobilité.
 
Pour autant, ces entreprises migreront un jour, ce qui constitue une réelle opportunité pour les partenaires de distribution et les équipementiers : offrir des solutions réseau sur-mesure, capables de répondre aux nouvelles exigences qui s'imposent aux entreprises, et leur permettre de mettre à niveau leurs réseaux pour prendre en charge les équipements nouvelle-génération de leurs collaborateurs.

Autour du même sujet