Comment réussir son projet de Business Intelligence mobile en 5 étapes

Le nomadisme est désormais un concept faisant partie intégrante de notre quotidien, et l’abondance des offres 3G, multiplay, et des connexions wifi le rend de plus en plus banal. Face à cette vague, les DSI sont mis face à de nouveaux défis.

Voilà depuis un moment déjà que la fièvre des tablettes vient accentuer l'effet de mode i-Phone où tout le monde veut et ressent le besoin de devenir mobile. Cela avec un seul mot d'ordre "rester connecté" : un besoin d'accès imminent et permanent à l'info (n'importe où et n'importe quand).

Le monde de l'entreprise n'y échappe pas et l'enjeu est de taille, et quand cela touche les outils d'aide à la décision ça devient encore plus critique. Alors, comment s'y prendre ? Comment choisir ? Et comment y arriver ? Ci-après quelques conseils pour réussir son projet de Business Intelligence mobile en 5 étapes.

1 - Définir son besoin :

Rien de plus simple et classique que de répondre à deux questions existentielles dans un projet BI : Qu'est ce que je veux analyser ? Et par rapport à quoi je veux le faire ? Simple certes, mais loin d'être toujours facile. Car une fois votre liste de réponses à ces questions établie, il vous restera le comment faire ? En fonction de vos utilités, et le pourquoi faire ? En fonction de vos objectifs et finalités.
Tout un ensemble qui fera que votre périmètre soit bouclé, vos objectifs et finalités définis, votre besoin clarifié et bien formalisé. Maintenant, vous êtes prêts à démarrer !


2 - Choisir son outil :

Mais, il n'est pas toujours évident d'appréhender les différentes solutions du marché, d'autant plus que celui de la mobilité est jugé encore jeune par certains. A ne pas oublier que vos terminaux auront leur mot à dire aussi ! Car le choix de votre parc mobile (tablettes, smartphones, netbooks ou portables...) ainsi que le type d'abonnement sont des paramètres de poids qui doivent ou vont certainement guider vos choix. Ceci, en plus de vos besoins métier et fonctionnels bien évidement.

3 - Mettre en place son projet :

Cela passe forcément par une prise en compte des multiples contraintes et l'anticipation des difficultés types de ce genre de projet. A commencer par l'adaptation des développements aux passages récurrents des OS mobiles (Android, iOS, Symbian, Windows Phone 7, Windows Mobile, BlackBerry - 6 OS,...) vers les OS des terminaux classiques (Windows, Linux, Mac OS,...) et vice-versa. A noter que l'utilisateur a besoin de retrouver ses marques notamment l'expérience utilisateur du terminal et l'intégralité de ses fonctions en passant d'un support à l'autre (mobile <=> PC), en fonction qu'il soit dans son bureau ou en mobilité.

Un autre enjeu crucial est la sécurité, une phase souvent recalée -à tort- en fin de projet, alors que c'est un élément à intégrer dès le début et avec une cartographie la plus fine et claire possible. Une dernière chose à prendre en compte est l'adoption d'une démarche itérative. C'est ce qu'il y a de plus adapté à de tels projets où l'enjeu de convivialité et d'accessibilité du rendu aux utilisateurs finaux est d'une nécessité absolue.

4 - Passer de la donnée à l'élément de décision :

Au-delà de faire face l'utopie de la boîte magique qui permettrait à vos utilisateurs de croiser tout et n'importe quoi ?! Vous aurez besoin d'un effort pédagogique supplémentaire et d'une vigilance un peu plus accrue au regard de la pertinence des indicateurs et des dashboards à mettre entre les mains de vos clients "mobiles". Un utilisateur BI "mobile" a par défaut besoin d'un accès plus interactif, plus dynamique et plus succinct à l'information. Cela impose forcément à l'informatique d'être plus avant-gardiste que cela ne l'est déjà.

5 - Rendre son BI mobile :

Mobilité rime avec connectivité et interactivité, deux points forts dans l'esprit du nomadisme. De ce fait, rendre son BI mobile consiste avant tout à l'adapter à cet état d'esprit :

- En gérant au mieux la disponibilité des données ;
- En renfonçant au maximum l'aspect sécurité ;
- Et en optimisant finement la présentation du rendu à adapter au type du terminal.

Autour du même sujet