Comment choisir entre sauvegarde et récupération des données sur disque ou sur le cloud ?

Il est essentiel pour les PME de mettre en place une politique de sauvegarde et restauration de leurs données. Mais laquelle ? Revue des avantages et inconvénients de chacune.

Le choix d'une solution qui permette de réaliser une sauvegarde des données et une reprise d'activité après sinistre est d'autant plus difficile que les alternatives sont nombreuses.

Il peut s'agire d'un SaaS (Software-as-a-Service) basé sur le cloud, d'un logiciel installé sur site ou d'une solution de services managés. Que vous sauvegardiez vos données en ligne, que vous utilisiez un logiciel installé sur site ou un service de gestion des données externalisé, il existe une solution de sauvegarde et de protection des données qui vous est adaptée. Vous trouverez une solution adaptée à votre budget, à votre personnel IT, à votre volume de données et au niveau de protection requis.

Pour évaluer la méthode de sauvegarde et de récupération des données adaptée aux besoins spécifiques d'une entreprise, il est essentiel de définir un point de reprise et un temps de récupération admissibles, que l'on établit en fonction de la criticité des données concernées.

Cette tâche consiste à définir le volume de données que l'entreprise peut se permettre de perdre. C'est ainsi que l'on définit le point de reprise admissible (RPO), qui correspond au point de référence dans le temps défini pour la restauration des données. Pour les données critiques, le RPO est parfois de cinq minutes alors qu'il peut être de 24 heures pour d'autres types de données moins essentielles.

Pour plus de flexibilité, le choix d'une architecture à plusieurs niveaux peut s'avérer judicieux, d'autant qu'il a également pour autres avantages de réduire les coûts et de limiter les risques.

Le choix du cloud...

Pour définir la solution adaptée à leurs besoins, les PME doivent prendre en compte leurs ressources sur le plan du personnel et des finances. Avec un service sur le cloud ou un service managé, les PME peuvent être rassurées, elles savent que leurs données sont gérées par des experts et qu'elles ne sont pas tenues d'engager d'importantes dépenses pour gérer leur propre département IT.

Certaines PME préfèreront en effet acheter ces services en sachant que tout est pris en charge. Le stockage sur le cloud est une solution intéressante pour un grand nombre de petites entreprises qui recherchent une certaine souplesse. Ce modèle permet aux entreprises d'ajuster la solution en fonction du degré de protection des données requis. Il aide à minimiser les coûts importants d'une protection des données dont vous n'avez pas nécessairement besoin.

Le cloud présente un autre avantage pour de nombreuses PME, celui de proposer un plan de reprise sur sinistre à distance. Les données forment le noyau d'un grand nombre d'entreprises. Voir leur système défaillant durant plus de 24 heures n'est donc pas concevable.

Si c'est le cas de votre entreprise, vous devriez envisager une reprise sur sinistre à distance basée sur le cloud. Lorsque votre site est défaillant, l'accès distant à une copie virtualisée de tout votre environnement IT via un VPN peut constituer pour vous l'indispensable bouée de sauvetage qui vous permettra de poursuivre votre activité. Vos données sont automatiquement répliquées dans une infrastructure de données basée sur le cloud, qui est géographiquement éloignée de votre site principal.
Vous êtes ainsi certain de pouvoir accéder rapidement et facilement à vos données en cas de sinistre. Tout cela est réalisé par des experts en reprise sur sinistre qui gèrent votre environnement virtualisé le jour J.

...ou de la sauvegarde sur site

En revanche, certaines entreprises préfèrent un logiciel ou une copie sur site de leur sauvegarde en vue d'une reprise sur LAN, avec un serveur hors site supplémentaire pour assurer la reprise sur sinistre et faciliter le respect de la législation. Vous pouvez tout surveiller et gérer en utilisant un navigateur Internet. Pas besoin d'un département IT entier pour gérer la solution de données.

La plupart des fournisseurs d'aujourd'hui s'assureront que vos données sont dé-dupliquées, compressées, cryptées, puis transmises à un centre de données. Plus la solution de sauvegarde sera performante, plus vous économiserez sur le stockage en cloud. Cela signifie que vos fichiers sont en sécurité et qu'ils occuperont moins d'espace.

Pour conclure, en fonction des contraintes légales, de vos équipes IT, de la nature de vos données et de votre budget, votre PME trouvera son bonheur avec une solution de protection des données en cloud, sur site ou même hybride.

Mais quelle que soit la solution que vous choisissez, prenez le temps d'étudier quelles sont les données cruciales pour votre société et comment vous pouvez garantir leur protection et leur accès.

Autour du même sujet