Pourquoi du SaaS et du cloud computing à la demande pour les TPE et les PME ?

Le modèle dit à la demande pour les outils logiciels SaaS ou de Cloud Computing constitue une révolution dans les usages et la consommation de logiciel des TPE et PME.

Pour distinguer les particularités des offres basées sur les infrastructures dites de Cloud Computing, nous donnons dans cet article la vision de GroupCamp sur la nouvelle donne du monde du logiciel et l'impact sur les modes de consommation des TPEs et PMEs.

Le cloud computing une réalité pour les TPE

Les chiffres le confirment, de plus en plus d'entreprises en France affirment utiliser une application critique en ligne basée sur le Cloud. Mais sur l'ensemble du marché des entreprises, le segment des TPE et PME est celui qui fait le plus confiance à ce type d'offres. Les fournisseurs de logiciels ne s'y trompent pas ayant compris l'intérêt pour les entreprises de solutions permettant aux entreprises de simplifier leur consommation d'applications ou de logiciels.

Pas d'équipe informatique mais des besoins très sophistiqués

Il existe une caractéristique récurrente de ces TPE et PME qui font confiance aux logiciels en ligne : de par leurs activités ils ne disposent pas d'équipe informatique en interne et ne souhaitent pas en avoir. Le constat est donc le suivant : c'est le dirigeant de l'entreprise ou l'équipe dirigeante qui choisit ses solutions et qui contrôle le service rendu et les factures associés. Dans une telle configuration, Il est exclu d'avoir à gérer un serveur sur lequel installer un logiciel et donc de traiter les problèmes matériels et logiciels. La solution est donc à trouver en externe. Les besoins de ces TPE ne sont pas basiques pour autant, les demandes impliquent notamment le besoin de travailler dans un projet de façon collaborative avec plusieurs entreprises, notamment des clients et des partenaires. Il s'agit d'agences web, de communication et design ou d'architecte, de sociétés de conseil ou de services. Pour de telles entreprises, il convient enfin de trouver une solution sans engagement à long terme et rapidement évolutif et qui permette une flexibilité dans le paiement de la solution.  

Le rôle d'un partenaire local de confiance

L'entreprise dispose d'un réseau de partenaires l'entourant avec des compétences dans quelques domaines clés : la téléphonie d'entreprise, la messagerie et les applications de bureautique, l'infrastructure réseau. Le profil du partenaire local dans le domaine des applications cloud est en train de prendre forme en France. C'est un acteur relativement nouveau qui a testé pour le compte de son client nombre d'outils en ligne, dans le cloud, autour de la productivité, la gestion de projet collaboratif, la gestion de feuille de temps ou de la gestion de contacts clients. Le partenaire préférera des outils intégrés avec les solutions de messagerie ou de bureautique qu'il aura préconisés, de type Google Apps qui compte déjà plus de 3 millions d'entreprises utilisatrice dans le monde.

En 2010, Google décide de lancer une place de marché pour des applications Cloud d'éditeurs tiers intégrées avec les outils Google Apps. Microsoft poursuite aujourd'hui la même démarche avec une place de marché lié à son offre Office365. Le partenaire local lorsqu'il est revendeur Google Apps est souvent administrateur des comptes entreprises qu'il gère. Il a aujourd'hui la possibilité de rechercher et préconiser des applications tierces à ses clients même si aujourd'hui l'impératif de trouver un logiciel disponible en langue française, tel que GroupCamp Projet reste une tâche ardue.

Ne manquent plus que des offres ergonomiques sur un modèle à la demande

Au delà des outils de messagerie ou de bureautique, Il existe une pénurie d'offres sur le marché français. L'opérateur télécoms ne fournit à la TPE que l'accès à internet et pas d'offre de réservation de domaine et de serveur de messagerie. Il faut donc trouver un interlocuteur pour la messagerie. Les acteurs français existent, OVH, Gandi en sont des exemples. Pour couvrir ensuite le besoin en outils de gestion de contact client, de facturation ou de gestion de projet collaboratif des acteurs français se positionnent enfin avec toutes les caractéristiques d'une véritable offre à la demande. Cette dernière, payable au mois ou à l'année, est sans engagement : l'entreprise peut donc annuler son offre lorsqu'elle le souhaite en récupérant l'ensemble de ses données.

Au delà des offres une révolution d'usage

Au-delà de la révolution liée à la flexibilité de l'offre, les fournisseurs SaaS apportent également du fonctionnel à la demande. Le temps où les entreprises attendaient 18 mois pour la mise à jour de leur logiciel de messagerie est révolu. La flexibilité et l'évolutivité des infrastructures de Cloud Computing permettent aux fournisseurs de SaaS à la demande de mettre en place des cycles courts de l'ordre de semaines ou de mois pour apporter des mises à jours réguliers à leur communauté d'utilisateurs. Le partenaire local joue alors le rôle de catalyseur d'usage en proposant sur une base régulière un ensemble fonctionnel tenant compte de l'évolution du marché en terme d'outils Cloud, de navigateurs et de smartphones.

Autour du même sujet