HP en quête d'IDOL dans le Business Search

Le rachat d’Autonomy par HP démontre l’importance du marché de la gestion des informations d’entreprise. Mais la recherche des données métier a mis du temps à trouver sa place au sein des entreprises.

10,3 milliards de dollars pour le rachat d'Autonomy, associé à un bonus de 64% proposé aux actionnaires par rapport au cours actuel sur le marché, voilà un investissement conséquent pour une société de recherche des données métier (« Enterprise Search ») et d'accès à l'information ! Même pour un acteur comme HP, qui tente de faire la preuve d'un virement de cap radical de sa stratégie en abandonnant une activité PC à faible marge pour se tourner vers les logiciels et les services, plus lucratifs.

Cette transaction confirme la création d'un nouveau marché, celui Business Search
, dont le but est d'aider les utilisateurs à mieux « comprendre » les données métier, tant structurées (bases de données, applications métier) que non structurées (emails, documents, fichiers, audio, vidéo, etc.). On peut objecter qu'il ne s'agit pas là d'un marché nouveau mais au contraire mature, qui a vu le jour il y a plus de dix ans. Certains analystes, qui considèrent le marché de la recherche de données (search market) comme un outil banalisé avec quelques niches spécialisées, ne pourront que soutenir ce constat. Bien évidemment, la recherche de données existe depuis belle lurette, et en l'absence de Google, le Web aurait croulé sous un excès d'information depuis déjà longtemps.

Mais la recherche des données métier (enterprise search) a mis du temps à trouver sa place au sein des entreprises, car son usage principal a été confiné au Web ou aux sites intranet et à certaines applications de gestion de contenu d'entreprise (ECM), ce qui correspond en effet à des usages banalisés. Le nouveau marché de la recherche, comme le souligne le rachat d'Autonomy et les profits futurs que HP espère en retirer (et il a placé la barre très haut) concerne l'utilisation de la recherche au sein des métiers. La recherche a enfin fait son entrée au cœur des systèmes informatiques des entreprises.

Bien entendu, ce type d'utilisation de la recherche est souvent lié aux applications métier, d'où l'appellation d'applications basées sur la recherche (Search Based Applications, SBA) qui lui est souvent donné, alors que l'on devrait plutôt parler d'applications avec « fonctions de recherche avancées ». Nous appelons ce type d'utilisation « Business Search » ou la « recherche de données métier », car la recherche est utilisée pour étendre ou renforcer les fonctions métier.

Autonomy n'est aujourd'hui plus considérée comme une société de recherche de données d'entreprise à part entière
. Toutefois, un grand nombre de ses produits intègrent la technologie IDOL de son moteur de recherche. La recherche dans toutes les sources de données a toujours été le concept sous-jacent de la vision d'Autonomy. C'est ce concept qui a jusqu'ici guidé la feuille de route de ses acquisitions, le but étant d'enrichir un portail de recherche de données d'entreprise « simple » en lui adjoignant des fonctionnalités métier supplémentaires (telles que la reconnaissance, la gestion du contenu Web, le centre d'appel, etc.). Ce marché de la recherche des données d'entreprise, des applications avec fonctions de recherche avancées, et des véritables applications basées sur la recherche (c'est-à-dire utilisant l'index de recherche pour créer de nouvelles applications) est le « nouveau marché de la recherche », ou « marché de la gestion de l'information renforcée par la recherche » en lequel HP a tellement foi.

Il est délicat de définir ce nouveau marché, puisque le terme « recherche » était lié à l'ancien marché banalisé, et que les applications basées sur la recherche (SBA) recouvrent un concept trop flou. Notre profession s'est donc efforcée de mettre au point une description des scénarios métier correspondant à la nouvelle utilisation de la recherche, mais sans réellement réussir à définir un marché avec clarté. La conséquence est que l'un des grands cabinets d'analyse du marché a accusés la profession « d'intellectualiser à l'excès les possibilités de la recherche ».
Peut-être HP réussira-il mieux que nous à définir le nouveau marché de la recherche métier ?  Après tout, il a misé gros sur cet enjeu.

Autour du même sujet