Big Data : l’exploitation des données au cœur des préoccupations des DSI

La gestion des masses de données non structurées est devenue essentielle pour les entreprises. Stocker ses volumes de données multiples et variées est capital mais c’est surtout le bon usage, la bonne exploitation de ces données qui intéresse aujourd’hui les DSI.

Avec les bons outils d’analyse, la data devient la source d’une information qui supporte, facilite et accélère les décisions, une promesse qui ne laisse pas les entreprises indifférentes.

Impossible de l’ignorer, le concept de Big data s’invite dans toutes les discussions. Et pour cause le volume de données que les entreprises sont amenées à gérer devrait littéralement exploser dans les années à venir. On estime qu'à l'horizon 2020, il sera multiplié par 44 et atteindra près de 40 zettaoctets contre 1,2 zettaoctets géré dans la planète en 2011, un zettaoctet correspondant à 10 puissance 21 octets ! Un palier technologique important a été franchi. Aujourd'hui, le Big Data fait indéniablement partie des défis auxquels se mesurent les DSI. L’exploitation de cette nouvelle masse d’informations et l’accélération de leur flux nécessitent des capacités de calcul importantes  et un espace de stockage adapté dont peu d'entreprises peuvent disposer en raison des équipements nécessaires mais surtout en raison de leur coût de possession. Le Cloud Computing a permis de rendre accessible à ces entreprises une technologie d'exploitation des données efficace et à moindre coût grâce à la mutualisation des moyens dans le Cloud.

 

La mise en place d'architectures de stockage pour pouvoir gérer ces informations est bien sûr capitale mais la capacité des DSI à analyser et organiser ces données venant de tous horizons est devenue cruciale. Le Big Data est généralement résumé par les 3 Vs de « Volume-Variété-Vélocité » auxquels il faudrait ajouter un 4ème V, celui de l’exigence de « Valeur ». Les enjeux du Big Data vont en effet au-delà de simples considérations de volume, donner du sens à cet amas de données offre une opportunité unique aux entreprises d’obtenir de nouvelles connaissances. Pour les e-commerçants par exemple, le big data a été une nouvelle étape dans la connaissance de l’intérêt des clients pour tel ou tel produit. Face aux flux de data liées à l’activité des clients, les e-marchands ont pu adapter leurs actions marketing aux exigences des internautes.

 

Le Big data doit apporter une réponse à ce que doit être la « donnée utile ».  Le travail d’analyse des données non structurées est aujourd’hui clé mais la quantité de données stockées est telle qu’il est devenue impossible de les traiter avec des outils d’analyse habituels. Face à l’ampleur du phénomène Big Data, les entreprises se tournent de plus en plus vers de nouveaux acteurs innovants spécialisés dans la gestion et l’analyse des données et cette tendance devrait s’accélérer. Beaucoup d’emplois devraient être créés autour du développement d’applications intelligentes pour analyser et tirer profit des données? Ce qui exige un recours à ces acteurs spécialisés dans le traitement de la data.  Les solutions disponibles ouvrent un nouveau champ pour les entreprises en leur permettent de faire émerger des informations pertinentes en quasi temps réel, tout en en produisant  des supports d’analyses qui alimenteront le pilotage opérationnel de toutes les organisations et des business qui les auront mises en place. 

Autour du même sujet