Privacy by Design : une arme absolue d'éducation au numérique

Si le fait d'informer l'utilisateur à l'intérieur d'un système devenait une obligation juridique à respecter pour chaque action exécutée pouvant potentiellement avoir des conséquences sur les données à caractère personnel, cela imposerait à tous les informaticiens de connaître la loi informatique et libertés.

Dans le cadre de mes fonctions au sein de l'organisation WM ADVANCED, je travaille également sur une notion qui pourrait peut-être un jour devenir le huitième principe : « Privacy by Information ».
Ce principe repose sur l'idée suivante :
Si le fait d'informer l'utilisateur à l'intérieur d'un système devenait un jour, une obligation juridique à respecter pour chaque action exécutée pouvant potentiellement avoir ou provoquer des conséquences sur les données à caractère personnel, cela imposerait à tous les informaticiens de connaître la loi informatique et libertés afin de pouvoir informer les utilisateurs qui utilisent leur logiciel ou naviguent sur leur site internet.
Ce principe devrait être mis en œuvre via des fenêtres de validation d'action qui expliqueraient les conséquences juridiques que peut entraîner telle ou telle action.
À la fois destiné aux concepteurs et aux utilisateurs, ce principe pourrait devenir une arme absolue d'éducation au numérique.
Une mise en œuvre généralisée de ce principe pourrait augmenter le niveau de culture informatique et libertés de l'ensemble des citoyens encore trop peu à être conscient des risques qu'ils encourent en tant qu'utilisateur et des conséquences que certaines de leurs actions peuvent provoquer.

Juridique