Protection des données et Cloud dans le « Nouveau Monde » hybride

Avec l'augmentation du volume et de la valeur des données, les entreprises optent de plus en plus pour une gestion dématérialisées de celles-ci. Les raisons sont bien connues : les services cloud offrent une flexibilité sans précédent tout en permettant des économies.

La sauvegarde et le stockage des données dans le Cloud restent un défi. Les données constituent en général l'actif majeur d'une entreprise et doivent être protégées pour éviter toute perte consécutive à un désastre ou un vol. Mais nos modes de fonctionnement exigent aussi que les données soient aisément accessibles et disponibles en permanence – aux personnes autorisées – pour une productivité optimale et un meilleur service client.

Même si les fichiers de l'entreprise sont regroupés dans un seul endroit, trouver une solution efficace de sauvegarde et de protection des données offrant un accès simple, rapide et sécurisé, peut être difficile. À vrai dire, une entreprise moderne ne peut plus se contenter d'un environnement IT aussi simple. Les entreprises de toute taille stockent invariablement leurs données à plusieurs endroits – dans un centre interne des données, sur des serveurs physiques et virtuels, dans un stockage hors site, dans le Cloud (souvent avec plusieurs prestataires), sur des ordinateurs connectés en réseau, dans des terminaux et applications mobiles ou sur des comptes Cloud comme Dropbox.

Complications dans le Cloud

Pour les professionnels de l’informatique en charge des réseaux de PME, essayer de  sauvegarder et  gérer, avec des solutions multipoints, des données localisées dans divers endroits, peut rapidement devenir un véritable parcours du combattant.

Les solutions ponctuelles fonctionnent pour des tâches spécifiques. Elles permettent de sauvegarder seulement des serveurs physiques ou virtuels, mais pas les deux à la fois. Or, l'environnement de travail de la plupart des entreprises comprend un mélange de ces deux solutions.  

Sans une plate-forme unique et simple d'utilisation pour un meilleur contrôle et une gestion unifiée, les équipes informatiques ont du mal à assurer la protection des données. Un incendie, une inondation, une coupure de courant prolongée ou une faille de sécurité majeure peut condamner à mort une entreprise - ou rendre impossible la restauration des systèmes informatiques -  si la sauvegarde et la protection des données est insuffisante.

Stocker les données dans le Cloud peut compliquer l'accessibilité, la protection et la sauvegarde, car elles sont stockées à distance, gérées par un tiers et connectées par l'intermédiaire d'un réseau. Si ce dernier tombe en panne, les données sont inaccessibles - sauf si elles ont été sauvegardées sur site dans un datacenter, ou un support local comme un poste de travail. En outre, une entreprise qui stocke uniquement ses données dans le Cloud confie en grande partie la protection physique des données à un tiers. Des contrats de service peuvent certes spécifier des niveaux de protection des données et de connectivité réseau, mais parfois sans aucune garantie réelle.

Protection des données dans un environnement Cloud hybride

Pour assurer la protection de données stockées localement et à distance, les entreprises ont besoin d'une solution Cloud hybride qui peut exporter et importer les données de différentes implémentations Cloud, depuis des emplacements locaux et distants, des ordinateurs et des serveurs virtuels. En sauvegardant automatiquement les données à plusieurs endroits, les entreprises peuvent protéger ces dernières tout en offrant un accès sécurisé à leurs collaborateurs, partenaires, clients et applications.

Une plate-forme de protection complète des données doit protéger l’entreprise contre toutes les menaces de perte ou de destruction – intentionnelle ou non - des données.

Sûreté, sécurité et confidentialité

La sauvegarde des données comme moyen de protection contre les accidents, la négligence des utilisateurs et les désastres naturels est essentielle dans le contexte d'une économie moderne, mobile et hautement numérique. Il en va de même pour la sûreté, la sécurité et la confidentialité des données envoyées par l'application mobile d'un client à un serveur Cloud, puis transmises à un serveur virtuel du centre des données de l'entreprise, jusqu'à leur ré-expédition à l'application mobile.

Un monde connecté présente beaucoup d'avantages, mais certaines personnes mal intentionnées peuvent essayer d'en profiter pour voler des informations. La sécurité des données dans un environnement hybride doit donc inclure une technologie de cryptage pour protéger la confidentialité des données.

Une protection efficace des données passe aussi par la protection de l'identité des personnes associées aux données de votre entreprise. En stockant séparément les informations de propriété et les données correspondantes, un hacker ne peut pas associer un nom à des données financières ou bancaires. Souvent, la protection des données est aussi liée à la capacité qu’à l'entreprise de prendre les mesures nécessaires pour protéger la confidentialité des données et d’observer les normes en matière de conformité.

Il faut donc que les entreprises prennent conscience que la gestion – et la sauvegarde – d’un environnement hybride représente des challenges spécifiques. Une fois mise en place, elle permet de tirer parti des avantages du Cloud Hybride de manière optimale, tout en sécurisant son infrastructure informatique. 

Autour du même sujet