Contribuer à l’open source, un levier de croissance et de dynamisme pour l’entreprise

La production en open source est extrêmement riche et présente de nombreux avantages pour les entreprises dès lors qu’elles souhaitent s’y investir de manière concrète et durable.

Le logiciel libre est en pleine expansion et devient depuis plusieurs années une véritable alternative pour les entreprises. Selon une étude du cabinet PAC, l’open source pourrait d’ailleurs représenter un marché de 6 milliards d’euros en France d’ici à 2020, contre 4,1 milliards en 2015.

Pourtant, peu d’entreprises françaises semblent réellement s’être aperçues de ce potentiel, alors qu’outre-Atlantique, l’implication dans les projets open source est déjà très répandu. Bien entendu, l’utilisation de logiciels libres par les entreprises est en croissance. Mais certaines entreprises saisissent l’opportunité d’aller au-delà : elles sont de plus en plus nombreuses, et à raison, à contribuer directement à l’évolution de ce domaine en produisant en open source. La célèbre jeune pousse française Algolia l’a bien compris : elle est désormais reconnue pour ses projets open source innovants, comme par exemple son dernier né Algolia Places.

Sans surprise, ce sont les start-up qui se sont aperçues les premières de l’intérêt d’explorer la production et la contribution en open source. Ces entreprises, qui sont focalisées sur une croissance rapide et des objectifs amenés à évoluer rapidement, saisissent l’opportunité de s’appuyer sur des briques logiciels open source. Elles se servent des éléments de codes dont elles ont besoin pour accélérer le développement de leur propre logiciel. Mais la production en open source est extrêmement riche et présente de nombreux autres avantages pour les entreprises dès lors qu’elles souhaitent s’y investir de manière concrète et durable.

Un moteur d’innovation et de croissance

Déployer un projet open source ouvre d’importantes perspectives en termes d’innovation et de croissance pour l’entreprise. C’est un moyen d’améliorer la qualité des produits, et, plus largement, du patrimoine informatique de l’entreprise grâce aux diverses contributions que peut apporter la communauté qui se développera autour du projet, en matière de bonnes pratiques d’architecture logicielle.

En fournissant un retour professionnel d'experts du secteur, cette communauté aide les entreprises à créer un produit plus solide, à effectuer des améliorations plus rapidement, à innover et apporter des améliorations à de nouveaux services. Par ailleurs, l’open source étant par essence international, cela peut tout à fait constituer une première étape pour faire connaître son entreprise et son offre au-delà de ses frontières actuelles.

Une contribution reconnue par la communauté

Publier des projets sous licence libre et contribuer à un projet en open source constituent une forme d’engagement, étroitement lié à la philosophie de l'entreprise. Ce type d’initiative est souvent révélateur du degré de maturité de cette dernière, de sa capacité à se projeter et à s’investir dans une stratégie sur le long terme. Mais cette démarche illustre surtout ses valeurs, car on parle ici de s’engager en faveur du partage et de l’échange, avec l’objectif de proposer des services toujours plus innovants aux utilisateurs.

Toutefois, par cette implication d’engagement et de vision à long terme, le lancement d’un projet open source ne doit pas être une décision prise à la légère. L’entreprise devra y dédier du temps et des ressources : développement, modération, gouvernance, documentation... Comme dans le cadre de tout projet, pensez-vous ? Presque, mais ici, les enjeux sont plus élevés : la communauté open source est généralement active et loyale, mais en retour, elle a aussi des attentes fortes. Son avis sur votre projet aura beaucoup d’impact sur sa réputation, et vous devrez prendre en compte ses retours pour améliorer votre projet à un rythme assez soutenu.

Si les engagements sont tenus, la récompense est à la taille de l'investissement : l’entreprise bénéficie d’une belle reconnaissance auprès de cette communauté exigeante, et un cycle vertueux pour la notoriété et le développement se met alors en place.

Une image de marque renforcée

Au-delà de la reconnaissance de la communauté, mettre à disposition un projet en open source représente plus globalement une belle opportunité de renforcer son image de marque : c’est un excellent moyen pour l’entreprise de montrer son ouverture et sa capacité à innover.

Dans un marché de l’emploi sous pression où les entreprises redoublent d’efforts pour attirer les meilleurs développeurs, les projets en open source peuvent constituer une façon de se démarquer. De nombreux développeurs cherchent à s’impliquer dans ce type d’initiatives car elles apportent de nouvelles perspectives à leur travail grâce aux dimensions de partage et de perfectionnement intrinsèques à l’open source.

D’autre part, les projets open source sont parfois la première vitrine de l’entreprise auprès de prospects. Ces derniers y sont généralement sensibles car ces initiatives reflètent bien souvent la qualité du produit fourni par l’entreprise, dont le développement est passé par un processus strict de contrôle par la communauté. Les améliorations régulières apportées par les contributeurs et le souci de transparence inhérent à ce secteur sont autant d’atouts pour séduire de potentiels clients. Chez Mailjet, nous avons récemment vu de nombreux prospects nous contacter après avoir entendu parler du projet open source MJML. L’aspect innovant et audacieux de ce pari a joué un rôle dans leur décision d’achat.

Et Mailjet n’est pas la seule : des entreprises font tous les jours la preuve que produire en open source peut constituer un modèle économique crédible et rentable puisque la communauté intéressée par le projet devient source d’innovation et relais de notoriété. L’exemple le plus gonflé est sûrement celui de SensioLabs, qui a poussé la démarche de l’open source à l’extrême en basant l’intégralité de son catalogue de produits dessus. C’est un parti pris fort qui contribue à positionner la marque comme une référence d’innovation, et une entreprise stable qui se projette sur le long terme.

Outre les start-up, de plus en plus de grandes entreprises, principalement américaines pour le moment, s’intéressent également au potentiel d’innovation lié à l’open source. Citons par exemple le constructeur automobile Tesla qui a ouvert ses brevets, Netflix ou encore General Electric.

Les entreprises de toutes tailles ont donc intérêt à s’investir dans l’open source pour rester compétitives et innovantes : qu’attendez-vous pour nous rejoindre dans ce pari audacieux ?

Netflix / Riche