2017 approche, avez-vous pensé à votre roadmap Digital Analytics ?

Décembre est souvent synonyme de bilan de l'année écoulée et de projection sur les mois à venir. A la clé, la constitution d'une roadmap pour mettre en lumière les objectifs à venir. Mais force est de constater que le Digital Analytics reste souvent le grand oublié de l’exercice.

Le Digital Analytics, grand oublié des roadmaps

La fin de l’année approche à grands pas, période propice dans beaucoup d’entreprises pour se projeter sur les mois à venir. A la clé, des roadmaps, des feuilles de route, des plans d’actions…  Quel que soit le terme utilisé, l’enjeu est le même : définir les leviers d’optimisation et mettre en place les moyens et actions permettant d’atteindre les résultats escomptés.

Oui mais voilà, force est de constater que le Digital Analytics reste souvent le grand oublié de l’exercice. Si les améliorations à mener sur les sites e-commerce foisonnent - nouveau moteur de recherche, nouvel outil de recherche magasin, intégration de la e-réservation en magasin… - l’équivalent sur la partie Digital Analytics n’existe que trop rarement.  

Ce manque d’anticipation peut amener les enseignes à des situations délicates. Par exemple se rendre compte deux semaines avant la sortie d’une application que le plan de marquage a été oublié. Et passer en mode « damage control » pour rattraper les dégâts. Une illustration parmi d’autres pour souligner l’importance d’une roadmap Digital Analytics. Son rôle : anticiper les besoins par rapport à l’actualité des sites, des applications et des projets, ainsi que préciser les principales analyses clés de l’année en fonction des objectifs stratégiques de l’entreprise.

Première étape : faire un bilan de 2016

Faire un bilan de l’année écoulée permet de se structurer mais aussi de se challenger. Quelles analyses ont été effectuées ? Est-ce que les analyses ont été utilisées pour prendre des décisions ? Quels ont été les résultats des actions concrètes mises en place à partir de ces analyses ? Quelles informations ont manqué pour aller plus loin et optimiser la performance des canaux digitaux ? Quelles sont les limites des solutions technologiques existantes ? Quels processus pourraient être améliorés ? Un bon état des lieux est indispensable afin d’identifier les axes de progrès pour 2017.

Deuxième étape : analyser les enjeux de 2017

La plupart des directions digitales, e-commerce et multicanal ont déjà défini un certain nombre de priorités et de projets pour 2017, sans forcément aborder le volet Digital Analytics ou plus globalement celui de la gouvernance des données digitales.

Par rapport à ces enjeux 2017, quels vont être les besoins additionnels de mesure, d’analyse et d’optimisation ? Comment l’information sera-t-elle partagée et utilisée au sein de l’entreprise ? Quels seront les besoins de formation au sein de l’entreprise ?

Autant d’éléments qui permettront de constituer une feuille de route efficace et un plan d’actions adapté, basés à la fois sur les indicateurs à mesurer et les besoins d’analyse en termes de segmentation et d’attribution. Cela permettra aussi de définir les besoins de sources de données et d’outils complémentaire de l’entreprise.

Troisième étape : mettre en place une gouvernance adaptée

Une fois cette roadmap rédigée, il sera plus efficace de la présenter et de la faire valider par les différentes directions impactées, comme celles du digital, e-commerce, multicanal, marketing, service client, informatique et des ressources humaines. Ceci permettra de s’assurer que les priorités sont bien partagées et que les ressources nécessaires pour mettre en place la roadmap seront bien mobilisées.

Par la suite, il sera nécessaire de mettre en place un comité de gouvernance plusieurs fois par an afin de présenter l’avancement des projets et valider la priorité des prochaines actions.

En conclusion, les maîtres mots restent donc préparation et anticipation, qui seules permettent de réussir votre stratégie d’analyse et d’optimisation au cours de l’année 2017.

Autour du même sujet