Les 5 étapes clé pour optimiser la valeur globale des contenus numériques

L’explosion des contenus numériques offre de plus en plus d'opportunités. Mais elle engendre de nouveaux défis en matière de traitement, de volume de données et de canaux de diffusion.

Aujourd’hui, une agence de publicité internationale a besoin de contrôler et de gérer de façon globale l’ensemble de ses ressources publicitaires. En effet, ces contenus numériques ont souvent été localisés afin de s’adapter à des centaines de marchés différents. Tandis que des contrôles efficaces sont mis en place pour gérer et maîtriser la date de commercialisation dans chaque pays respectif, ces ressources marketing doivent être diffusées en parallèle vers un public ciblé partout dans le monde. De la vidéo à l’audio en passant par le papier ou le web, tout doit être orchestré avec précision pour en optimiser la rentabilité financière. Développer une solution flexible, performante, qui réponde à ces différents objectifs, devient une force inégalable pour les agences médias. Les agences de publicité peuvent désormais s’approprier la valeur globale de chacun des actifs d’une campagne marketing mondiale, et ainsi tirer parti d’une transformation numérique réussie.

L’explosion des contenus numériques offre de plus en plus d'opportunités commerciales. Mais elle engendre également de nouveaux défis pour les entreprises, qui doivent désormais gérer la complexité, le volume et la diversité croissants de ceux-ci et de leurs canaux de diffusion.

Pour tirer pleinement parti de tous leurs actifs numériques, les entreprises doivent adopter une nouvelle approche de l’Enterprise Content Management (ECM) – une approche qui sache gérer toutes les formes de contenu numérique, et qui corresponde à toutes les conditions nécessaires d’une gestion des actifs numériques complexe et à grande échelle. De fait, il ne suffit plus de faciliter les processus créatifs via des modèles centrés sur la gestion de fichiers, qui génèrent des workflows simples et limitent les performances avec des silos d’information cloisonnés. Les nouvelles stratégies numériques requièrent une gestion hyperscale des actifs numériques afin d’accroître les revenus de l’entreprise, en intégrant les objets de données numériques, les contenus numériques, dans les process internes de manière performante, efficace et fiable.

Que tirer de ce changement de stratégie numérique ? L’accomplissement d’une véritable transformation numérique inscrite dans la durée.

Penchons-nous également sur le cas des géants de la téléphonie mobile, qui communiquent avec leurs clients professionnels à travers un portail extranet sécurisé qui gère un nombre incalculable de documents, des contrats aux factures et tous les documents relatifs à la gestion de projet. Face à un volume de documents en croissance constante, les solutions d’ECM classiques ne peuvent plus suivre le rythme. Ces entreprises ont besoin, à la place, d’une plateforme extensible et modulaire qui leur permette d’importer de gros volumes de documents, avec des métadonnées complexes et changeantes, tout en garantissant la sécurité, l’authentification et le contrôle d’accès – une solution hyperscale qui puisse transformer la collaboration sur des documents d’entreprise et éliminer les problèmes de performance tout en augmentant la productivité et, de fait, la satisfaction clients.

Pour atteindre un tel degré d’innovation dans la gestion de l’information et du contenu, les entreprises internationales engagées dans un processus de transformation numérique doivent passer par cinq étapes clé qui leur permettront de construire leur solution de gestion de contenu d’entreprise de nouvelle génération.

1. Aller au-delà d’une simple gestion des fichiers médias

Les entreprises qui réussissent leur transformation numérique voient bien au-delà de la gestion et de l’archivage des contenus d’entreprise et fichiers médias, pour  mettre en place une véritable gestion de l’information et des ressources numériques. Tous leurs actifs numériques sont ainsi mis à contribution pour générer de nouvelles sources de revenus et créer de nouveaux business models. Cette approche supprime les barrières et limites liées aux workflows qui étaient centrés sur la gestion documentaire, et permet de créer un modèle de données plus dynamique qui renforce l’engagement dans toute l’entreprise.

2. Optimiser le potentiel des actifs numériques

En identifiant toutes les ressources numériques et en optimisant leur potentiel, les entreprises peuvent vraiment les intégrer à leurs processus métier. Elles s’offrent ainsi de nouvelles opportunités d’utilisation de ces ressources, grâce à leur utilisation dans des processus métiers qui n’auraient pas pu accéder à ce contenu autrement. Les nouvelles solutions de Digital Asset Management doivent pouvoir être utilisées sans aucune restriction sur le type de ressources, leur taille ou leur complexité. Ainsi, les entreprises pourront déployer les workflows opérationnels et des modèles de données les plus complexes.

3. Itérer, s’adapter et innover constamment

Afin de rester flexible, la stratégie de gestion des ressources numériques d’une entreprise doit évoluer à la vitesse du marché et conserver une longueur d’avance. Grâce à une gestion des ressources numériques avancée, les entreprises peuvent rapidement adopter de nouveaux workflows, processus métier ou partages des connaissances en utilisant les ressources numériques adéquates. Cela signifie qu’elles seront ensuite capables d’accélérer la création et l’adaptation de workflows. Avec une plateforme de gestion des contenus d’entreprise flexible et personnalisable, les opportunités d’innovation sont illimitées – et pilotent la transformation numérique de l’entreprise depuis le cœur de son activité.

4. Redonner vie aux systèmes existants

Il est important, lorsqu’une entreprise traverse des changements opérationnels, d’optimiser ses investissements informatiques existants. Remplacer les outils existants n’est souvent ni efficace, ni rapide, ni rentable. Les entreprises qui arrivent à développer des solutions d’avenir pour la gestion des ressources numériques et du contenu s’appuient sur des outils existants et permettent à leurs employés de continuer à utiliser les produits qu’ils connaissent déjà. Afin de rentabiliser les investissements actuels, les sociétés doivent opter pour des solutions qui supportent une architecture priorisant les APIs pour permettre aux systèmes, produits et sources de données existants d’être incorporés “tels quels” et “en l’état”.

5. Obtenir une souplesse de niveau “cloud”

Plus les entreprises adoptent des solutions avancées de gestion des contenus et ressources numériques, plus leurs workflows seront exigeants. De fait, elles doivent développer une solution qui bénéficie de la souplesse du cloud tout en ayant la capacité de supporter des milliards d’objets et un nombre illimité de propriétés et d’attributs. Ceci leur permettra de s’assurer que leur solution est adaptée au monde du cloud moderne, avec une flexibilité suffisante pour supporter les besoins futurs.

Pour vraiment révéler la valeur des contenus et des ressources numériques de l’entreprise, et se libérer des limitations des anciennes solutions d’ECM et de DAM, les entreprises doivent basculer leur stratégie de ressources numériques vers une approche hyperscale. Il en résultera une transformation numérique inégalée pour répondre à de nouveaux besoins opérationnels. De la transformation vers un nouveau business model à l’optimisation des ventes, en passant par la propulsion de nouveaux modèles de revenus, la mise en avant de la valeur de vos ressources numériques est la clé du succès de l’entreprise.

Innovation / Revenus

Annonces Google