La virtualisation, point de départ vers la mobilité

Selon LBMG, un institut français spécialisé dans le télétravail, les sociétés qui adoptent ce type d’organisation voient leur taux d’absentéisme chuter de 20 % et réalisent près de 30 % d’économie sur leurs charges structurelles. Aujourd’hui, les entreprises françaises en ont saisi l’enjeu et entament leur transition vers ce mode de travail. En effet, on compte en France envion 17 % de télétravailleurs1.

Flexibilité, productivité et réduction des coûts sont les principaux bénéfices du télétravail. La virtualisation en est le pillier, il est important de faciliter son implémentation dans les environnements de travail existants.

Tout d’abord, il faut commencer par comprendre les raisons qui peuvent motiver l’utilisation d’applications et de postes de travail virtuels. Le déploiement de la virtualisation présente en effet trois avantages majeurs par rapport au modèle traditionnel : 
  1. Une simplification des mises à jour et à niveau et du déploiement des applications pour les employés.
  1. Une sécurité renforcée au niveau des applications et des points de terminal.
  1. Une prise en charge et de déploiement de n’importe quelle application sur n’importe quel type d’appareil. 
Prenons l’exemple d’un administrateur informatique qui doit déployer un ensemble complet d’applications d’entreprise sur des types d’appareils différents (PC, Mac®, Microsoft® Surface, Chromebook™, iPad®, iPhone®, Android etc.), dont certains appartiennent aux employés. Le seul moyen efficace d’y parvenir en limitant les dépenses reste le déploiement d’applications et de postes de travail virtuels à partir de serveurs centralisés. Jusqu’à peu, le déploiement d’une solution de virtualisation ainsi que l’assistance et la maintenance demandaient des actions complexes. Cela nécessitait l’appui d’un réseau local avec une faible latence ou de lignes réseau dédiées. Seules les grandes entreprises bénéficiaient de cette technologie. Aujourd’hui, il en est autrement : les PME ont également la possibilité de déployer des solutions d’applications et de postes de travail virtuels simples et rentables. Parmi les avantages pour ces entreprises, on compte une administration informatique simplifiée, la mise à jour centralisée des applications et des systèmes d’exploitation, une sécurité accrue contrôlée de manière centrale, des coûts en help desk réduits et la suppression du besoin de d’intervenir et de manipuler en direct les appareils des utilisateurs finaux.
Les six points clés pour réussir ce déploiement :
  1. Si votre équipement est optimisé pour fonctionner dans le cloud, il n’y a pas plus simple pour un déploiement depuis ce dernier. En revanche, si ce n’est pas le cas, mieux vaut mettre en place un déploiement hybride pour que votre service informatique puisse transférer les données de vos employés vers le cloud par la suite. 
  1. Une expérience pour l’utilisateur final simple et accessible sur chaque appareil est capitale en termes d’utilisation et de performances. 
  1. Les ressources doivent pouvoir être agrémentées ou allégées selon les besoins grâce à un équilibrage de charge central (idéalement inclus et non en option) pour optimiser les performances et éliminer les points de défaillance uniques.
  1. L’apprentissage se fait plus rapidement avec des solutions propriétaires, ce qui permet d’optimiser le temps et les dépenses. Les solutions créées à partir de piles standards sont plus faciles à mettre en place pour un administrateur informatique ayant un bagage classique.
  1. Évaluer et prendre en compte les options de sécurité d’une solution et notamment le niveau de sécurité de chaque fournisseur de solutions et la façon dont cette dernière s’intègre à votre infrastructure de sécurité existante. 
  1. Quelle est la proportion d’employés sur le terrain et est-ce que le déploiement d’applications sur les appareils concernés est simple et utile ? Une bonne expérience mobile doit être facile à déployer pour le service informatique et à mettre en place pour les employés, et elle doit permettre aux utilisateurs finaux d’utiliser les gestes qu’ils connaissent sur iOS ou Android avec des applications à distance. Les clients les moins intuitifs ou fonctionnels font généralement regretter de ne pas disposer d’un clavier et d’une souris. 
Des solutions de gestion centralisée pour simplifier le déploiement des applications
Tirez le meilleur parti des fonctionnalités de votre solution pour simplifier et automatiser les processus fastidieux, banals et/ou quotidiens. Des assistants simples peuvent vous aider à éviter des erreurs coûteuses et l’assistance de Microsoft Powershell peut vous aider à automatiser les tâches courantes. La solution à privilégier doit vous permettre d’en effectuer selon une suite logique. Par exemple, elle doit permettre d’ajouter un serveur de terminal Windows à une ferme de serveurs en quelques étapes simples. La solution choisie doit détecter les serveurs sur le réseau pour qu’un administrateur informatique puisse déterminer celui ou ceux à ajouter, trouver automatiquement des applications déjà disponibles sur ces serveurs, les configurer automatiquement selon les composants requis et enfin les ajouter pour la rotation de l’équilibreur de charge. Tout cela doit pouvoir se faire à l’aide d’un assistant. Les assistants permettent d’automatiser et de simplifier la gestion centrale de l’environnement informatique, y compris l’installation et la mise à jour d’applications sur les serveurs et auprès des employés concernés. Ils permettent également d’éliminer l’assistance manuelle de l’équipe informatique sur le site de l’utilisateur, ce que l’on appelait « l’administration intrusive ». Comme ce processus moderne ne requiert que quelques clics, il réduit considérablement le nombre d’appels d’assistance et fait gagner beaucoup de temps aux administrateurs informatiques. En général, les applications peuvent être publiées à partir d’un seul serveur ou à partir de groupes de serveurs de différents sites.
Des logiciels clients pour un accès aux applications
La diversité quasi infinie d’appareils dans une entreprise n’est plus un problème, car les logiciels clients modernes fonctionnent avec un large éventail de systèmes d’exploitation. Pensez à demander si la solution pour laquelle vous comptez opter dispose de clients pour PC, Microsoft Surface, Mac, Chromebook, iPad, iPhone, Android, Windows Phone, stations de travail Linux et Raspberry Pi, et testez chacun d’eux pour évaluer leur simplicité d’utilisation en tant qu’utilisateur final. 

Demandez également si la solution prend en charge l’accès HTML5 et de quelle façon pour assurer l’accès depuis n’importe quel appareil.Pour que l’administration informatique configure les appareils des employés, certaines solutions proposent directement une configuration automatique des appareils mobiles sous la forme d’e-mails d’invitation ou d’un portail Web. Pour assurer la configuration la plus transparente possible, les utilisateurs n’ont qu’à cliquer sur le lien qui les concerne dans l’e-mail et démarrer le client pour avoir accès à l’application. 

L’équilibrage de charge, une fonctionnalité importante pour un accès ininterrompu

Une expérience utilisateur optimale comprend un accès ininterrompu et infaillible aux applications désirées sur le serveur. Dans ce contexte, l’équilibrage de charge joue un rôle majeur. Toutes les solutions ne proposent pas cette fonctionnalité dans leurs versions de base. Lors du choix d’une solution, il faut vérifier que cette option est incluse, ou du moins disponible en option payante, ou s’il est possible d’inclure votre propre équilibreur de charge. 

La sécurité sur tous les appareils

La sécurité informatique est plus importante que jamais pour la protection de données sensibles. L’un des principaux avantages des postes de travail à distance vient du fait que les applications et leurs données se trouvent sur des serveurs sécurisés du centre de données, ce qui offre une protection supérieure. Les mesures de sécurité comme le cryptage SSL, l’authentification à deux facteurs et la tunnellisation RDP offrent un accès sécurisé aux applications virtuelles. Si un appareil mobile est perdu ou volé, aucune personne non autorisée ne peut accéder aux données. 

En plus des fonctions déjà établies comme l’attribution d’autorisations à des utilisateurs ou groupes d’utilisateurs, les administrateurs peuvent également restreindre de manière individuelle les données sensibles selon des adresses MAC ou IP et autres connexions de passerelle entrantes. Il peut aussi arriver que l’administration informatique limite le nombre de sessions simultanées pouvant être exécutées par une application. Cette régulation peut très bien affecter le temps d’accès à l’application. La sécurité informatique comprend la capacité, pour les administrateurs système, de contrôler l’accès des employés pour suivre tout ce qui se passe dans leur infrastructure informatique. Pour cette raison, les solutions de déploiement d’applications et de postes de travail virtuels doivent présenter divers mécanismes de sécurité.

Conclusion et perspectives
La concurrence ne cesse de croîtrent dans tous les secteurs d’activité, sans compter les attentes des employés désireux de pouvoir travailler de manière productive n’importe où et sur n’importe quel appareil. Les coûts et la complexité qui empêchaient les PME de profiter des avantages du déploiement d’applications et de postes de travail virtuels ont progressivement disparu pour laisser la place à des solutions nouvelles et rentables, très pratiques pour les services informatiques et les employés. 

Les entreprises et les services informatiques qui effectuent rapidement la transition vers les applications et les postes de travail virtuels bénéficieront  d’un avantage certain sur leurs concurrents et seront plus attractifs pour les employés, les clients et les partenaires potentiels. Ils profiteront également d’une simplicité d’utilisation qui augmentera la productivité et la flexibilité tout en réduisant les coûts. Si le travail à distance a jusque-là été un rêve irréalisable, il est temps de vous renseigner sur la nouvelle génération de solutions qui pourront largement changer la donne en terme de compétitivité. 

[1] Selon le cabinet de conseil RH Kronos

Virtualisation / Mobilité

Annonces Google