Firefox 3 se signale

Après un mois de juin marqué par la baisse d'IE7 et la hausse surprenante de la version 6, la tendance s'inverse. La plus récente des versions du navigateur renoue avec la croissance, tandis que l'autre cède des parts de marché (25,8% contre 27,4% en juin).

Quant à Firefox 3, il gagne peu à peu du terrain, au détriment notamment de Firefox 2. Les utilisateurs migrent en effet progressivement vers la dernière mouture proposée par Mozilla, qui entre juin et juillet passe de 2% à pas moins de 5,4%. Mais outre les migrations, Mozilla espère bien aussi ravir des utilisateurs à Microsoft.