Fabrice Haiat (Vizelia) "Notre solution permet 20 à 30% d'économie énergie pour les bâtiments"

La réduction de la facture énergétique devient une priorité pour un nombre croissant d'entreprises. Il faut dire que ROI et économies rapides tirent la demande en solutions Green IT.

Pourquoi mettre en œuvre une solution de maîtrise de performance énergétique ?

La mise en place de solutions de pilotage de la performance énergétique des bâtiments s'inscrit dans une logique de réduction des coûts pour toutes les entreprises. Ce qu'elles souhaitent faire c'est d'abord et avant tout réaliser des économies en maîtrisant leurs dépenses énergétiques.

Aujourd'hui, la dépense énergétique d'un bâtiment est de l'ordre de 37 euros par mètre carré selon l'Investment Property Databank. Cela représente donc une dépense significative pour un acteur institutionnel ou une entreprise disposant d'un parc immobilier assez vaste.

Pour réduire la facture énergétique, il y a deux leviers d'action possibles et complémentaires : procéder aux travaux de rénovation et de d'isolation des bâtiments d'une part et mettre en place une solution de mesure et de pilotage de la performance énergétique. Mais alors que dans le premier cas le retour sur investissement moyen est supérieur à 15 ans, dans le second il est inférieur à 3 ans.

Comment vous positionnez-vous sur ce marché ?

Il est essentiel de se tourner vers une solution Green IT dont le retour sur investissement est démontré et bien réel, sinon son implémentation sera plus de l'ordre du gadget qu'autre chose.  Nous avons beaucoup travaillé à la verticalisation de nos offres pour répondre aux besoins variés qui existent en termes d'analyse de la performance énergétique.

"Réduire de un degré la température de refroidissement d'un datacenter permet de gagner entre 7 et 9% de consommation électrique"

Nos offres embarquent ainsi des algorithmes mathématiques différents selon qu'elle s'adresse aux bâtiments tertiaires, aux agences/magasins, au froid alimentaire ou encore aux datacenters. Dans un contexte de datacenter, pour chaque euro dépensé en alimentation de serveurs, on dépense un euro pour les refroidir.

Or, quand on parvient à réduire la température de refroidissement d'1 degré, on gagne entre 7 et 9% de consommation électrique. Nos solutions permettent de réduire de 20 à 30% les dépenses énergétiques des bâtiments tertiaires, principalement les bureaux.

Aujourd'hui, la consommation énergétique moyenne d'un bâtiment tertiaire est de l'ordre de 350 Kw/mètre carré et par an, alors que les objectifs du Grenelle de l'Environnement misent à terme sur une consommation de 70 Kw/mètre carré et par an.

Quelles sont les spécificités techniques de votre offre ?

Nos solutions permettent de mesurer plusieurs milliers de données toutes les 10 minutes pour procurer à l'utilisateur une vision analytique et synthétique de l'ensemble de la consommation énergétique des bâtiments.

Elles collectent via des boîtiers intelligents basés sur une technologie M2M (ndlr. Machine to Machine) tous types de données pour permettre d'adapter par exemple le niveau de puissance du renouvellement d'air en fonction du nombre de personnes présentes dans un bâtiment, régler à distance la climatisation, le chauffage, la ventilation, l'alimentation électrique du parc serveurs et PC, des lumières...

Pour autant, la sophistication et la technique embarquée dans ce type de solutions ne peut pas aller sans une sensibilisation préalable des collaborateurs. Une communication est indispensable par voie d'affichage ou intranet afin de véhiculer les bonnes pratiques environnementales.

Serveurs / Applications métiers