François Bourdoncle (Exalead ) "L'Open Source est adapté pour des faibles volumétries de recherche"

Le marché de la recherche interne a traversé la crise grâce à une forte visibilité en termes de ROI. Les projets de consolidation des données métiers ont le vent en poupe.

Comment a évolué la demande en matière de recherche interne ?

Nous avons remarqué un dynamisme de la demande dans les domaines de l'enterprise search et des search based applications. Avec un focus particulier sur les silos de la recherche dédiée aux univers applicatifs de la relation client, de l'ERP et de la gestion du cycle de vie des produits.

Les entreprises cherchent à faire remonter les informations métiers réparties dans des silos documentaires éparpillés dans leur système d'information. Pour cela, il est important qu'elles puissent s'affranchir de certains modèles de schémas de données étriqués comme ceux que l'on peut trouver dans l'outil CRM Dynamics de Microsoft.

C'est ce que nous avons fait en proposant un moteur vertical qui va taper dans toutes les sources de données métiers de la gestion de la relation client. C'est la même démarche d'exploitation des données métiers que nous avons mise en œuvre pour les données issues des ERP et du PLM. L'objectif étant de consolider les bases métiers, de les structurer et pas seulement se contenter d'en fédérer les contenus.

"Notre offre est adaptée aux projets de recherche portant jusqu'à plusieurs téraoctets de données"

Sur ce marché très concurrentiel, Google vous a-t-il pris des parts de marché ?

Très honnêtement, sur les appels d'offres de recherche interne auxquels nous participons, Google est aux abonnés absent. Cela nous arrive de les croiser sur des projets de recherche à très forte volumétrie mais nous avons du répondant avec un bon argument qualité / coût.

A l'inverse, nous sommes souvent en compétition avec des acteurs du monde de la recherche Open Source. Pour autant, ces solutions n'ont rien de magique et le fait d'avoir à intégrer des modules complémentaires fait gonfler la note au final.

De plus, si l'Open Source s'avère adapté pour répondre à des projets à faible volumétrie, entendez par là quelques gigas de données, il ne l'est plus du tout lorsque l'on passe au teraoctet de données. Or, la tendance à l'accroissement du volume de données joue en notre faveur.

Comment traversez-vous la crise et abordez-vous 2010 ?

L'année 2009 a été une année difficile pour tout le monde et certains éditeurs ont connu des décroissances fortes, jusqu'à 30% sur 1 an sur les revenus des nouvelles licences logicielles. Nous sommes de notre côté plutôt contents sur l'année écoulée. En France, nous avons réalisé un chiffre d'affaires de 16,1 millions d'euros, en croissance de 15% sur 1 an.

Les croissances enregistrées dans le reste de l'Europe ont en revanche été plus faibles mais nous avons réalisé un beau score aux Etats-Unis avec une hausse de 35% de nos revenus. Les projets liés à la recherche interne ont globalement bien résisté à la crise, notamment grâce à un retour sur investissement rapide à réaliser.

Nous venons par ailleurs de lancer un système de recherche adapté aux vidéos des discours présidentiels sur le site Elysee.fr. Il permet de rechercher, comme on le ferait dans un texte, un mot ou une expression évoqué dans un discours pour accéder directement à la séquence où il a été prononcé. Une fonctionnalité de génération de sous titrage et de traduction automatique à la volée est également prévue.

 

François Bourdoncle est fondateur et directeur de la stratégie d'Exalead.

Moteur de recherche / Gestion de contenu