OpenOffice 3.2 : une intégration plus intime avec Microsoft Office

Le projet Open Source présente une nouvelle version dont l'exécution se veut plus performante. Les capacités de gestion de formats sont également étendues.

La nouvelle version de la suite bureautique libre OpenOffice.org est disponible en téléchargement. Il s'agit de la version 3.2, dont l'édition française se décline pour Windows, Mac OS X et Linux.

Au titre des nouveautés, l'équipe d'OpenOffice insiste sur les efforts qui ont été déployés au niveau des temps de démarrage du tableur (Calc) et du traitement de texte (Writer). Le gain de vitesse serait de 46% par rapport à la version 3.0, sortie il y a moins d'un an.

Open Document en ligne de mire


Mais, c'est au niveau de la gestion des formats que la suite bureautique est le plus attendue. Ainsi, un travail sur le format ODF 1.2 (Open Document Format), promu par l'organisation Oasis, a été réalisé. Les promoteurs d'OpenOffice assurent que l'interopérabilité entre les fichiers ODF créés sur différents systèmes a été optimisée.

Autre problème de format : l'harmonie entre OpenOffice et les différents formats et fonctionnalités de fichier Microsoft. Les formats natifs de document et gabarit Word, Excel et Powerpoint 2007 sont désormais supportés, ainsi que les objets OLE, les tableaux croisés dynamiques, et les champs de formulaire d'Excel 2007.

Autre avancée, dans le domaine des tableurs, Calc se rapproche des fonctionnalités Excel, en proposant les bordures sur des cellules en sélection multiple, et différentes possibilités de collage. Enfin, sous le traitement de texte Writer, la fonction de complétion automatique est améliorée.

 

Les 10 premiers pays qui utilisent OpenOffice (taux de pénétration comparé aux autres suites)
PaysOpenOfficeMS OfficeApple iWorkWordPerfect
Source : Webmasterpro.de
Pologne22%68%0,3%1,4%
République tchèque22%76%0,1%1,3%
Allemagne21%72%1,4%2,7%
France19%76%2,9%0,5%
Italie18%81%1,5%0,9%
Espagne15%80%1,9%1,5%
Norvège18%71%2%0,5%
Danemark14%79%2,5%1,1%
Belgique14%85%1,9%1,1%
Suède13%68%1,8%0,2%

Les améliorations apportées par cette nouvelle version d'OpenOffice viennent renforcer un produit qui se positionne comme un challenger à la suite Microsoft Office, surfant notamment sur l'intégration de cet outil aux distributions Linux. Autre facteur poussant à son adoption, le fort taux de pénétration d'OpenOffice dans les administrations, alors que les entreprises restent elles plus fidèles à la suite de Microsoft. Alors que l'argument de la gratuité est le plus souvent mis en avant, les coûts d'intégration demeurent bien présents pour les entreprises qui souhaitent un produit spécifique à leurs attentes.

A titre d'exemple de cette position embusquée, on note qu'en Allemagne, pays particulièrement sensibilisé à OpenOffice, le taux de pénétration de la suite a dépassé dernièrement les 20%. Il est pour sa part de 19% en France.

Mais OpenOffice est essentiellement un phénomène européen. Ce sont en effet 10 pays européens qui occupent les premières places du classement en termes de taux de pénétration de la suite. Aux Etat-Unis, le taux de pénétration de la solution s'élève à 9%, pour 6% en Russie et enfin 0,2% en Chine.

Bureautique / Open source