En un an, LibreOffice a enterré OpenOffice

Alors que le développement d'OpenOffice, abandonné par Oracle, est au point mort, le clone de la suite bureautique Open Source compte une communauté active et grandissante.

LibreOffice peut savourer son premier anniversaire. Il y a tout juste un an, les principaux développeurs de la suite bureautique Open Source OpenOffice décidaient de quitter l'équipe, mécontents de la façon dont leur employeur, Oracle, gérait cette application issue du rachat de Sun. 

Depuis, Larry Ellison a de son côté dû jeter l'éponge, et a fini par faire don du code d'OpenOffice à l'Apache Software Foundation. IBM participe encore au développement d'OpenOffice. Mais, les progrès sont lents, notamment du fait des processus de la fondation Apache et de plusieurs transferts vers la Document Foundation.


De son côté, la Document Foundation, aux commandes du projet LibreOffice, revendique une communauté active et grandissante. 250 développeurs ont rejoint le projet, et des membres de l'équipe de Canonical travaillent à temps plein sur la suite bureautique.

"La Document Foundation a attiré plus de développeurs dans sa première année que le projet OpenOffice.org dans sa première décennie", s'est réjouit Norbert Thiebaud, qui a participé à l'aventure de la Document Foundation dès le premier jour et dont il est désormais l'un des cadres.

Selon la Document Foundation, la suite LibreOffice a été téléchargée plus de 7,5 millions de fois depuis le lancement de sa version stable en janvier dernier.

Sun / Bureautique

Annonces Google