La Sacem met en musique son éditique grâce à l'Open Source

La Sacem a opté pour JasperReports dans le cadre de son projet de dématérialisation et de refonte de ses processus courrier et facturation. La disponibilité de compétences internes a facilité sa mise en œuvre.

Chargée de collecter et redistribuer les droits d'auteur des 130 000 auteurs, compositeurs et éditeurs de musique dans le pays, la Sacem compte 1 500 collaborateurs répartis entre son siège social et ses 86 délégations régionales.  

Lancé en 2007 dans un chantier d'optimisation de son système d'information, l'organisme en a profité pour remettre à plat et unifier ses processus éditique et d'impressions de ses courriers/factures.

"Nous avons souhaité mettre en œuvre une approche transversale unique pour répondre à nos trois besoins fondamentaux que sont l'édition de courriers simples, de factures au niveau régional et l'émission des feuillets des sociétaires en central", explique Jérôme Duchemin, responsable architecture et méthodes de la Sacem.

En fin d'année 2007, la Sacem entre alors dans une phase d'évaluation de solutions et s'oriente rapidement vers le logiciel de traitement documentaire Business Documents pour créer des modèles de documents (lettres, factures...) directement à partir de Office Word.

"La Sacem est une PME qui a la culture Open Source dans la peau" (Jérôme Duchemin - Responsable architecture et méthodes de la Sacem)

"Ce premier choix ne s'est pas révélé concluant car la solution n'a pas réussi à convaincre les utilisateurs et nous sommes donc repartis d'une page blanche en orientant cette fois notre choix sur une solution Open Source", précise Jérôme Duchemin.

La volonté de la Sacem de réorienter son choix vers de l'Open Source n'a pas été un fruit du hasard. Car la société civile à but non lucratif utilisait déjà plus d'une centaine de solutions de cette nature pour répondre à un nombre conséquent de ses problématiques IT.

C'est dans le courant de l'année 2008 que la solution de Jaspersoft retient toute l'attention de la Sacem. Et ce, grâce à plusieurs qualités intrinsèques au premier rang desquelles un très bon rapport qualité/prix, une réponse fonctionnelle satisfaisante aux besoins ainsi qu'une possibilité de personnalisation bienvenue.

"Jaspersoft a entièrement répondu à nos attentes en termes de reporting courrier par sa capacité à gérer un nombre important de contrats très spécifiques et sa montée en charge élevée", poursuit Jérôme Duchemin.

Une intégration au SI qui aura été réalisée rapidement, profitant des efforts et des développements déjà réalisés dans le cadre du projet pilote sous Business Documents. La Sacem ayant juste eu à réimplémenter le moteur Jaspersoft en surcouche de son modèle de données existant. Mais cela n'a pas empêché d'autres modèles d'être créés au fil de l'eau, entièrement sous Java.

"La Sacem est une PME qui a la culture Open Source dans la peau et cela a permis de faciliter l'adoption de cette nouvelle solution car nous avions des compétences pointues en interne à l'aise avec ce types de technologies", fait savoir Jérôme Duchemin.

Utilisée aujourd'hui par une centaine de collaborateurs dans le cadre de ses processus CRM, la solution Jaspersoft n'est en revanche pas encore mise en production pour répondre au besoin d'édition des feuillets, équivalents des feuilles de paye envoyées aux sociétaires,pour le moment encore réalisée en interne. 

"Si nous avons réussi à dégager des économies d'échelle en termes de mise sous pli et également de frais d'affranchissement, la dématérialisation des feuillets que nous comptons à terme confiée à un prestataire externe nécessitera pendant un temps de cohabiter avec un modèle d'édition papier et posera une problématique de gestion du changement qu'il nous faudra surmonter", avertit Jérôme Duchemin.

 

Cet article a été modifié le 27 mai 2010 à 17h51.

Sacem / Business intelligence