Le W3C part en guerre contre les cookies

Un nouveau groupe de travail du W3C veut créer un standard pour donner aux internautes plus de contrôle sur les traces de navigation qu'ils partagent. La recommandation est annoncée pour juin 2012.

Presque tous les navigateurs disposent désormais d'extension ou de fonctionnalité native "do not track", qui permette aux internautes de mieux préserver leur vie privée et l'historique de leur navigation. Ces fonctionnalités ou extensions débarrassent la navigation des programmes de tiers qui suivent et enregistrent les traces laissées par l'internaute (cookies notamment), notamment pour mieux cibler les publicités. L'idée vient de gagner un nouveau soutient, de taille : le World Wide Web Consortium (W3C).

Le W3C veut en effet donner aux internautes plus de contrôle sur les informations de navigation qu'ils partagent. Le nouveau groupe de travail dédié (Tracking Protection Working Group), de l'activité "Vie Privée" du W3C, est désormais chargé de créer un standard en la matière. Ce dernier devra permettre aux utilisateurs de définir leurs préférences en matière de tracking (cookies).

Le groupe de travail espère construire un large consensus parmi les navigateurs, les auteurs de contenu, les annonceurs, les moteurs de recherche et les spécialistes de la protection des consommateurs et de leur vie privée. Le consensus est important car c'est le seul moyen de faire ensuite largement adopter la norme.   

La première réunion du nouveau groupe de travail aura lieu par téléphone le 14 septembre et sera suivie par une journée d'entretien en face-à-face le 21 septembre. Selon la charte du groupe, il est prévu de publier la recommandation dès juin 2012.

Navigateurs / Navigateur Internet