Intel investit 1,6 milliard de dollars en Chine pour percer dans le mobile

Le fondeur mise sur la Chine et met le paquet pour s'imposer dans un marché qui lui échappe, celui des smartphones et tablettes.

Archi-dominant dans les PC et les data centers, Intel n'a toujours pas réussi à s'imposer dans la mobilité (smartphone et tablette). Le fondeur mise sur la Chine pour y remédier. Intel vient en effet d'annoncer investir 1,6 milliard de dollars, sur 15 ans, dans son usine de Chengdu. Il s'agit plus exactement de mettre à niveau cette usine mise sur pied il y a dix ans pour qu'elle puisse tester et développer des petites puces pour les mobiles et l'Internet des objets.

Intel poursuit donc son offensive en Chine. Le fondeur s'était récemment allié avec des partenaires chinois Rockchip, Spreadtrum et TSMC pour sous-traiter la production de certaines puces à destination des smartphones et tablettes à bas coûts. Rennee James, la présidente d'Intel, a annoncé que son groupe allait reprendre la main et produire ces puces à partir de 2016, date à laquelle sortiront les première puces de l'usine remise à niveau de Chengdu.

Intel / Smartphone