Le bureau ouvert du président

Le bureau de Bertrand Bailly dispose d'un espace salon avec canapé. Ce dernier est d'ailleurs accessible aux autres collaborateurs par un accès direct depuis le couloir. Le directeur a donc le droit, lui, a un bureau individuel : n'est-ce pas un peu contradictoire avec cette "entreprise horizontale" ? "Les employés viennent souvent me parler, raconter leurs envies ou leurs problèmes. Il y a donc beaucoup de passage dans mon bureau, et c'est pourquoi il valait mieux qu'il soit individuel. C'est vrai que certains directeurs aiment parfois se fondre avec les autres employés, en s'asseyant à leurs côtés, pour mieux gommer le rapport hiérarchique. Mais alors, le problème, c'est que les salariés n'osent plus venir leur parler..."
©  Cécile Debise/JDN