Attentat à Charlie Hebdo : Microsoft n'a mis que 45 minutes à fournir des e-mails au FBI

L'avocat de Microsoft a expliqué que la demande du FBI avait été faite dans les règles. Le groupe a fourni les données demandées en un temps record.

Selon Bloomberg, Microsoft a fourni en 45 minutes des données liées aux attentats à Charlie Hebdo au FBI. "Le gouvernement français a demandé le contenu d'e-mails de deux comptes Microsoft", a précisé l'avocat de Microsoft, Brad Smith. Ce dernier a bien souligné que la demande avait été faite dans les règles. "Si les gouvernements veulent faire bouger les lignes entre la sécurité et la confidentialité, la manière la plus appropriée de le faire est de changer les lois, mais pas de demander à des entreprises de changer d'elles-mêmes la balance", a-t-il aussi plaidé.

Accusé par Snowden de laisser la NSA se servir dans ses données pourtant censées être chiffrées (notamment celles d'Outlook), Microsoft avait demandé aux gouvernements de réformer leurs lois sur la confidentialité pour "restaurer la confiance des utilisateurs". L'année dernière, le groupe avait aussi refusé de livrer des informations demandées par le FBI au sujet d'une entreprise cliente. L'affaire avait été portée devant la justice et Microsoft avait gagné, ce que l'éditeur n'avait pas manqué de communiquer.

Microsoft / Webmail