Drupal triomphe chez les grands comptes, et WordPress chez les PME

CMS open source : WordPress, Drupal ou Joomla ? Quels sont les CMS open source les plus utilisés en entreprise ? Lesquels suscitent le plus d'avis positifs... ou négatifs ? L'enquête de Smile révèle quelques surprises.

Quels sont les CMS open source les plus utilisés en entreprise ? Le spécialiste français de l'open source Smile a pu sonder 1373 professionnels pour analyser la pénétration de ces outils de gestion de contenu. De nombreuses organisations et entreprises, du CAC 40 à la PME, y ont participé (95% des répondants déclarent participer directement au choix du CMS de leur entreprise).

D'après cette enquête, réalisée pour la deuxième année de suite, c'est WordPress qui arrive en tête des CMS open source les plus utilisés : 1 sondé sur 4 utiliserait ce CMS. Sur le podium figurent aussi Joomla (17,63%) et Drupal (14,64%). SPIP est 4e avec 8,4%. Les autres outils (Typo3, eZ Publish, Liferay...) ne dépassant pas 5%. Lutece, DotNetNuke, Plone, ModX, Concrete 5, Rubedo, Umbraco, Magnolia, SilverStripe et Hippo CMS obtiennent même moins de 5% en cumulant leur score.

Drupal, CMS open source le plus utilisé dans les grandes entreprises

Mais le classement est différent si seuls les votes des grandes entreprises, comptant plus de 1000 salariés, sont retenus : c'est Drupal qui arrive en tête de ce panel avec 22,22% de réponses positives, devant WordPress (18,3%) et Joomla (12,42%). Les CMS passant les 5% sont également plus nombreux chez les grandes entreprises : SPIP, Liferay, TYPO3, eZ Publish et Jahia passent en effet cette barre.

En revanche, WordPress triomphe chez les petites entreprises (de moins de 20 salariés) avec 39,47% d'utilisateurs. Joomla est aussi plus utilisé sur ce segment (27,11%). Drupal (16,32%) et SPIP (12,63%) sont les deux autres CMS Open Source à être utilisés par plus d'un répondant sur dix, toujours chez les entreprises de moins de 20 salariés.

"Ces résultats sont assez représentatifs des familles de CMS. On voit ainsi d'un côté les outils professionnels dits 'Enterprise' (Liferay, TYPO3, eZ Publish, Jahia, ...) présents dans les grandes entreprises mais peu utilisés par les TPE, et de l'autre les CMS 'Grand Public' (WordPress, Joomla, Drupal, SPIP...), qui ont su trouver leur place dans toutes les tailles de structures", analyse Vincent Maucorps, consultant avant-ventes chez Smile, et également responsable de l'offre CMS au sein de la SSLL.

avis positif sur les cms open source
Les CMS classés selon la proportion d'avis positifs qu'ils ont recueillis dans la dernière enquête de Smile.   © Smile

Joomla et ses nombreux détracteurs

L'étude s'est ensuite intéressée à l'avis des répondants, CMS par CMS, en leur demandant leur point de vue sur la qualité de leur outil. A la question "Quel est votre avis sur ces CMS ?", les participants avaient le choix entre trois réponses : Négatif, Neutre et Positif.

C'est WordPress qui obtient à la fois le plus d'avis positifs (près de 7 sur 10) et aussi le moins de négatifs (moins de 5%). Autre victoire, par rapport à l'année dernière, WordPress a également augmenté le nombre d'avis positifs recueillis...

Si WordPress ressort très nettement en tête sur cette question, trois autres CMS open source le suivent, presque à égalité (avec entre 51,22% et 51,70% d'avis positifs) : Drupal, Liferay et Plone. Drupal conserve sa place de 2e, mais son pourcentage d'avis positifs a nettement baissé en un an. Derrière Plone, en 5e position, Joomla enregistre près de 45% d'avis positifs.

Quant aux avis négatifs, Plone, Typo3, Joomla, SPIP, et DotNetNuke comptent le plus grand nombre de détracteurs : la proportion d'avis négatifs qu'ils ont recueillie dépasse les 20% chacun. DotNetNuke est d'ailleurs le seul CMS comptant plus d'avis négatifs que positifs. CMS Made Simple et Drupal comptabilisent, eux, très peu de votes négatifs : moins de 10%.

Mais, comme le rappelle Smile dans son étude, ces résultats doivent être relativisés : "un bon CMS dans un contexte donné n'est pas nécessairement le plus adapté à un autre contexte, à un autre projet. Ainsi, au-delà des indications apportées par cette étude, n'hésitez pas à tester, à toucher, à évaluer les outils en gardant toujours à l'esprit votre besoin et vos attentes : c'est la véritable clé de succès de la mise en place d'un CMS".

Drupal / CMS