Informatique B2B : 2014, une année record pour les acquisitions

Logiciels : les rachats (fusions-acquisitions) de 2014 2014 a affolé les compteurs en matière de fusions/acquisitions sur le marché de l'informatique d'entreprise. Rappel et analyse des opérations les plus marquantes.

2014 aura été une année exceptionnelle en matière de fusions-acquisitions d'entreprises dans le secteur de l'informatique B2B. Plusieurs achats réalisés cette année sont tout simplement historiques, avec des montants parmi les plus élevés jamais observés sur le secteur. Si les sommes les plus hautes ont été enregistrées outre-Atlantique, la France n'aura pas été épargnée par le phénomène, et l'Hexagone aura aussi été le théâtre d'opérations mémorables, notamment sur le terrain des SSII.

Voici un rappel des acquisitions les plus marquantes de cette année.

Acquisitions ayant marqué 2014 sur le secteur de l'informatique B2B
MoisEntreprise acquise / Acquéreur (montant, annoncé ou estimé)
Source : JDN
JanvierMandiant / FireEye (1 milliard de dollars)
JanvierIBM serveur x86 / Lenovo (2,3 milliards de dollars)
FévrierAlcatel Lucent Entreprise / China Huaxin (268 millions d'euros)
AvrilSopra / Steria (730 millions d'euros)
MaiBull / Atos (620 millions d'euros)
JuinMicros / Oracle (5,3 milliards de dollars)
AoûtSafenet / Gemalto (900 millions de dollars)
AoûtInternational Rectifier / Infineon (3 milliards de dollars)
SeptembreCompuware / Thoma Bravo (2,5 milliards de dollars)
SeptembreTibco / Vista Equity (2,5 milliards de dollars)
SeptembreAttachmate / Micro Focus (1,2 milliard de dollars)
SeptembreConcur / SAP (8,3 milliards de dollars)
OctobrePuce IBM / Globalfoundries (1,5 milliards de dollars)
DécembreRiverbed / Thoma Bravo avec Ontario Teachers' Pension Plan (3,6 milliards de dollars)
Décembre Xerox ITO / Atos (1,1 milliard de dollars)
DécembreDatalogix / Oracle (1,2 milliard de dollars)

Toutes les acquisitions ne sont pas listées ci-dessus. Il s'agit des plus marquantes, et certaines opérations réalisées sur le marché B2C, également très impressionnantes, n'apparaissent pas (les 20 milliards dépensés par Facebook pour WhatsApp notamment). 

Les tendances qui se dégagent 

Outre l'accumulation de dix opérations ayant dépassé chacune le milliard de dollars, plusieurs tendances peuvent être observées dans le tableau de synthèse ci-dessus.

 D'abord, celle des sorties de bourse. Une tendance déjà illustrée par un ténor : Dell, qui n'est plus coté depuis 2013. En 2014, ce mouvement a concerné d'autres acteurs connus dans le secteur informatique qui se sont fait racheter par des fonds d'investissement. Ce fut ainsi le cas de Tibco, racheté par Vista Equity pour 2,5 milliards de dollars en septembre dernier. Une entreprise entre autres spécialisée dans la BI qui a imité, à quelques semaines d'intervalle, Compuware, racheté pour un montant équivalent par Thoma Bravo.

De nombreux fournisseurs IT majeurs, dont Dell, se sont retirés de la bourse en 2013 et 2014

Aujourd'hui, Thoma Bravo vient d'ailleurs de confirmer son grand intérêt pour les entreprises du secteur informatique en mettant la main sur Riverbed, aidé du fonds "Teachers" (régime de retraite des enseignants de l'Ontario). La transaction va cette fois atteindre les 3,6 milliards de dollars. A noter qu'en 2013, BMC Software s'était aussi vendu à un groupe d'investisseurs (dont Bain Capital ou Golden Gate Capital) pour 6,9 milliards de dollars.

2014 aura été une année de grande concentration pour des SSII d'envergure en France : 2 des 10 premières SSII en France (Atos et Sopra) auront avalé 2 autres SSII du Top 20 (Bull et Steria). Par ailleurs, Atos se sera aussi offert la filiale informatique de Xerox pour plus d'un milliard de dollars, se hissant ainsi dans le Top 5 mondial des SSII. Le secteur des services informatiques continue une mue en France sans doute entamée avec l'acquisition de Logica par CGI en 2013.

 Autre mouvement marquant cette année : le démembrement d'IBM qui se sera délesté de deux de ses activités en 2014, à chaque fois contre des sommes dépassant le milliard de dollars (pour ses puces, et ses serveurs x86)

2014, une année record

Enfin, preuve que 2014 aura été remarquable sur le marché des logiciels d'entreprise : 3 des opérations réalisées cette année se hissent dans les 15 plus grandes acquisitions de l'histoire du secteur... 2 de ces 3 acquisitions historiques ont d'ailleurs été réalisées par des habitués : Oracle et SAP.

Plus grosses acquisitions d'éditeurs de logiciels d'entreprise
ClassementEntreprise acquise / AcquéreurMontant de l'opération (en milliards de dollars)Année
Source : JDN
1Veritas Software / Symantec13,52004
2Autonomy / HP11,72011
3PeopleSoft / Oracle10,32003
4BEA Systems / Oracle8,52008
5McAfee / Intel7,72010
6Sun / Oracle7,42009
7Concur / SAP7,32014
8Business Objects / SAP72008
9BMC Software / Groupe d'investisseurs6,92013
10Siebel / Oracle5,852005
11Sybase / SAP5,82010
12Micros / Oracle5,32014
13Cognos / IBM52007
14Ariba / SAP4,32012
15Vista Equity / Tibco4,32014

IBM / STERIA