Quand des tests logiciels mettent des millions de comptes bancaires en danger

Une étude de l'institut Ponemon révèle comment les banques anglaises négligent largement de protéger des données très sensibles.

L'institut Ponemon vient de publier une étude intitulée "Financial Data at Risk in Development : A Call for Data Masking" (soit "Des données financières en danger lors des développements : appel à la protection des données") et basée sur les réponses de 437 responsables informatiques d'institutions du secteur financier britannique.

Elle révèle de terribles lacunes en termes de sécurité dans les phases de développement et du test d'un logiciel : 43% des responsables informatiques interrogés ne mettent pas en place de dispositif spécifique pour protéger les données utilisées à cette occasion. Or, 85% des données utilisées lors du développement et du test d'un logiciel sont des informations clients réelles, révèle cette étude, demandée par Informatica, qui tire la sonnette d'alarme.

Compte bancaire