Fuite d'informations sensibles chez BP

Un employé a perdu son ordinateur portable contenant des informations sur les 13 000 demandeurs d'indemnisation ayant déposé une requête suite à la marée noire de 2010.

Des renseignements personnels sur 13 000 personnes qui avaient déposé des demandes d'indemnisation à BP suite à la marée noire de l'an dernier sont dans la nature : un ordinateur portable contenant ces données a été perdu par un employé de la compagnie pétrolière britannique. Leurs noms, numéros de sécurité sociale, adresses, numéros de téléphone et dates de naissance étaient stockés dans l'ordinateur disparu. Les informations n'avaient pas été chiffrées.

L'ordinateur portable a été perdu le 1er mars lors d'un voyage d'affaires de routine. BP a déclaré que l'ordinateur portable perdu est équipé d'une sécurité qui permet aux administrateurs de désactiver le terminal à distance "dans certaines circonstances". Mais, la société n'a pas expliqué de quelles circonstances il s'agissait, ni si cette protection avait effectivement pu être enclenchée dans le cas de cette perte. BP a néanmoins dû avertir les  victimes pour les informer de la perte de leurs informations personnelles, et leur a proposé de leur offrir certains service.

BP