Des failles dans le cashback de Bing passées sous silence

Bing intègre un outil de comparaison des prix nommé Cashback, qui rémunère les internautes à chaque achat, par le biais de rétrocession des marchands vers Microsoft. Cependant, un blogueur a dévoilé sur son site des failles à ce système, qui permettraient à Microsoft de recevoir potentiellement des commissions indues. Samir Meghani, le blogueur, s'est alors vu menacé d'un procès par Microsoft si son article n'était pas retiré. Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque non seulement il a démontré qu'il était possible de gagner de l'argent sans passer la moindre commande, mais aussi que certains prix affichés par le géant américain étaient plus élevés que sur le site marchand lui-même. A ce sujet, Microsoft a répondu qu'il s'agissait d'un cas isolé. Par contre sur la faille commerciale, aucun correctif ni communiqué officiel n'est prévu.

Microsoft / Blog