Fuites de données issues d'Universal, Viacom et de plusieurs états

Mots de passe, cartographie de système d'information... Des pirates militants continuent de subtiliser des données sensibles volées à des multinationales ou des administrations de haut rang.

Des pirates ont largement diffusé sur Internet des données issues des gouvernements du Brésil, du Zimbabwe, et d'Australie mais provenant également des géants Universal Music Group et Viacom. En tout 380 mégaoctets de données sensibles, contenant des données d'accès (identifiants et mots de passe) ou encore une cartographie du système d'information et des serveurs en place chez Viacom.

Le groupe Anonymous a revendiqué ces attaques, qu'il associe à l'opération AntiSec,qui vise à diffuser des "données embarrassantes" extorquées à "des sites gouvernementaux, des banques et autres établissements de haut rang".

Un autre groupe, les LulzSec, s'était fait connaître en diffusant de telles informations, avant d'annoncer leur dissolution et rejoindre les Anonymous. Le communiqué revendiquant la diffusion des fichiers piratés mentionne à de nombreuses reprises les LulzSec, qui semblent avoir pris un rôle important dans l'opération AntiSec et le collectif d'hacktivistes Anonymous. Le communiqué rappelle également que d'autres données sensibles vont être "très prochainement" diffusées

Serveurs / Pirate