AMP dans les résultats de Google : bien peu de ténors de l'actualité prêts

Google va désormais faire remonter des pages au format AMP dans ses résultats sur mobile. Le JDN a voulu savoir si les 50 premiers sites d'actualité sur mobile l'avaient mis en place.

C'est ce 24 février que Google doit commencer à servir des pages AMP (pour Accelerated Mobile Pages). Ce format, lancé par Google sous la forme d'un projet open source, prône des pages légères pour qu'elles puissent s'afficher très vite sur mobile.

Mountain View a évoqué pour la première fois ce format début octobre. Des ténors du Web ont vite pris part au projet, comme Twitter, WordPress ou LinkedIn et les possibilités de ce format se sont depuis enrichies (support du web analytics, du paywall...), même si elles sont encore limitées. 5 mois après le lancement du projet, Google considère en tout cas que ces pages AMP peuvent commencer à apparaître dans les résultats recherche remontées sur mobile.

Ces pages AMP vont-elles être favorisées dans les pages de résultats ? Google ne l'a jamais dit de manière aussi claire (en tout cas pas publiquement), mais pourtant, force est de constater que les pages AMP peuvent être propulsées tout en haut des résultats, dans un carrousel. C'était du moins ce qui pouvait être observé jusqu'à aujourd'hui dans l'outil de démonstration mis en place par le moteur.

Exemples : 

RTL, Les Echos, Francetvinfo ont déjà adopté le format AMP. Leurs pages peuvent défiler dans un carrousel qui remonte bien souvent tout en haut des résultats pour des requêtes liées à l'actualité. © Capture

Les sites d'actualité, c'est-à-dire ceux qui sont éligibles à Google News, seront les premiers à pouvoir apparaître dans le carrousel de pages au format AMP. Ceux qui l'ont adopté peuvent espérer un gain de visibilité puisqu'en général, quand des requêtes liées à l'actualité peuvent faire remonter des pages AMP, alors ces dernières remonteront tout en haut des résultats. C'était en tout cas ainsi avec l'outil de démonstration, comme le montrent les captures ci-dessus. Mais à l'heure d'écrire ces lignes, il reste encore à confirmer que ce qui était observable dans l'outil de démonstration le sera dans les résultats réels à partir de ce 24 février. L'attractivité de ce carrousel devra aussi être confirmée avec la mesure des taux de clics enregistrés par les articles défilants.

Quelle concurrence dans le carrousel de pages AMP ?

Sur les 50 premiers sites d'actualité sur mobile, 13 sont prêts

Le JDN a voulu savoir quelle serait la concurrence dans ce carrousel lors du lancement. Beaucoup de sites d'actualité ont-ils fait l'effort de mettre en place ce nouveau format ? Ce sont évidemment ceux qui tirent une grande part de leur trafic du mobile qui sont les plus concernés.

Nous avons donc testé, dans l'outil de démo mis à disposition par Google, les 50 premiers sites d'actualité sur mobile en France - c'est-à-dire, plus précisément, les sites qui font le plus d'audience sur mobile, et qui peuvent être référencés dans Google News. Bien souvent, écrire simplement leur nom dans le moteur de recherche de test suffisait à faire remonter leurs pages AMP – et ainsi confirmer qu'ils avaient bien mis en place le nouveau format. Des requêtes d'actualité ont aussi été associées à leur nom, toujours dans l'outil de test, afin de vérifier une deuxième fois si le site avait déjà des pages utilisant le format.

Le résultat : 

Site Pages AMP
Le Monde  non
France Televisions  oui
Le Figaro  non
Télé Loisirs  non
Le Parisien  oui

L'Equipe

non 
20minutes.fr oui
Linternaute.com  oui
L'Express non
BFM TV non
L'Obs  non
MYTF1 oui
Le Journal des Femmes oui
Metronews.fr oui
Le Point non
Eurosport non
Au Feminin non
Pure People non
Huffington Post non
Libération non
Ouest France oui
Gentside non
Europe 1 non
Femme actuelle non
Les Echos oui
La Voix du Nord non
RTL oui
Konbini non
Sud Ouest oui
Tele 7 Jours  non
Public oui
Caradisiac non
Foot Mercato  non
La Dépêche  non
Minutebuzz non
Closer non
Elle non
Melty non
Magicmaman.com  non
Slate non
Télé Star non
Le Dauphine non
Les Numériques non
Clubic non
Futura-Sciences non
Voici non
Télérama non
France Info non
Le Journal du Net oui

Les tests ont été réalisés le vendredi 19 et le mardi 23 février. Les résultats ont déjà évolué entre ces deux dates (avec deux nouveaux entrants), et ils peuvent encore évoluer dans les prochains jours, et surtout dans les prochaines semaines. Ce premier test révèle en tout cas qu'à la veille du déploiement, 13 sites, sur les 50 premiers, sont prêts. Cela fait plus d'un site sur quatre. Dans le Top 20, 5 sites sont prêts. Sur certaines thématiques, des sites sont assez seuls. Exemple pris au hasard : sur les actualités people, seul Public remontait dans le carrousel, les concurrents PurePeople, Closer et Voici étant absents. Cela pourrait bien lui être profitable, à l'heure où le nombre de requêtes sur mobile a dépassé celles réalisées sur desktop dans le monde.

Mises à jour du 04/03. C'était prévisible : de nouveaux sites proposent des pages AMP. L'Express et Libération rejoignent donc la liste, qui s'élève désormais à 15 des 50 premiers sites d'actualité sur mobile.

Google / Webtech