Google a mis à jour son algorithme pénalisant les abus de publicité

Le moteur a actualisé pour la 3e fois son algorithme "Page Layout" censé sanctionner le référencement des sites plaçant trop de pubs au-dessus de la ligne de flottaison.

C'est une nouvelle fois par un tweet que Matt Cutts, responsable de la lutte anti-spam de Google, annonce une mise à jour de l'algorithme du moteur.

Cette fois, il s'agit du "rafraichissement" d'un algorithme, ou plus exactement d'un filtre, pensé pour pénaliser les sites qui abusent de la publicité, appelé en anglais "Page Layout" (mise en page). Dans son tweet, Matt Cutts renvoie au texte officiel décrivant cet algorithme, qui peut pénaliser le référencement "des sites qui ne proposent pas beaucoup de contenu au-dessus de la ligne de flottaison", parce qu'ils abusent des publicités. Dans ce texte correspondant au premier lancement de cet algorithme, fin janvier 2012, Google avait indiqué qu'il allait impacter 1% des recherches dans le monde.  

Mountain View avait ensuite mis à jour cet algorithme en octobre 2012, précisant que 0,7% des requêtes en anglais allaient être impactées. Aujourd'hui, le groupe ne donne aucune indication de ce type, se contentant d'annoncer que ce rafraichissement d'algorithme est censé être visible depuis le 6 févier dernier. L'impact semble cependant avoir été discret, aux Etats-Unis, comme en France.

 

Google / Référencement naturel