SEO : Google Panda sera déployé en France d'ici deux mois

Le porte-parole du moteur a donné des précisions sur déploiement de son nouvel algorithme. Il a également confirmé que les sanctions infligées à JC Penney pour ses pratiques Black Hat SEO avaient été levées.

Matt Cutts en a dit un peu plus sur Panda. L'ingénieur dédié au moteur de recherche de Google a répondu aux questions des spécialiste du SEO lors d'un chat organisé par le site spécialisé en référencement Search Engine Land. Parmi les thèmes évoqués : la mise à jour de l'algorithme Panda.

 

"Peut-être dans les deux mois"

 

Déjà en place depuis fin février outre-Atlantique, la mise à jour de l'algorithme de Google qui ébranle le Web a été généralisée aux pays anglophones mi-avril, c'est-à-dire moins de deux mois plus tard.  Le délai devrait être plus long avant que la mise à jour impacte la France. Matt Cutts a indiqué que le nouvel algorithme serait étendu aux pays non-anglophones "probablement pas dans les deux semaines, mais peut-être dans les deux mois ".

Pourquoi cette si longue inertie ?  "Il y avait certaines caractéristiques de l'algorithme qui sont plus facilement applicables aux sites de langue anglaise", a expliqué Matt Cutts, sans être, là non plus, plus explicite. La question initiale étant venue d'un internaute polonais, Matt Cutts a ajouté qu'en Pologne "la structure du Web était différente", ce qui compliquait la mise en place de Panda. Une remarque certainement valable pour la France, mais qui n'a pas été plus précise que cela.

 

"La punition contre JC Penney a été dure et assez longue" (Matt Cutts)

De manière nettement plus claire, Matt Cutts a cependant bien indiqué qu'"il n'y aura aucune exception manuelle à Panda" : l'algorithme sera donc le même pour tous, sans traitement de faveur.

 

Quoi qu'il en soit, les webmasters et responsables SEO français s'apprêtent donc à vivre un été tendu. A moins que les expériences outre-Atlantique, sur lesquelles ils peuvent déjà avoir un peu de recul, leur permettent d'appréhender sereinement cette mise à jour, sans doute l'une de celles qui aura le plus d'impact sur le Web.

 

Black Hat SEO, sanction et JC Penney

 

Autre point saillant abordé par l'ingénieur : la levée des punitions contre le retailer JC Penney. En février dernier, ce dernier avait défrayé la chronique en ayant abusé de Black Hat SEO. Ces pratiques, alors exposées en détails et dénoncées par le New York Times, lui avaient valu une punition tout aussi médiatisée. Le site d'e-commerce s'était fait déclasser, et n'apparaissait plus que dans les 4èmes ou 5èmes pages de résultats de Google, après avoir tenu le haut du pavé. Une sanction, qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle que subissent les sites punis par Panda.

 

Pourquoi Google a-t-il levé sa sanction ? "Nous avons reçu une demande valide de réexamen" de la part de JC Penney, a expliqué Matt Cutts. Après avoir examiné la demande, Google a donc ensuite constaté que la société "avait fait suffisamment d'efforts" pour faire oublier ce qu'elle avait fait.

Le retailer semble donc avoir montré patte blanche, notamment en matière de backlinks à Mountain View. Certains ont aussi pu remarquer que le site de JC Penney avait également, depuis, changé les URL de son site, devenu plus complexe, entre autres.

Matt Cutts, dont la fonction officielle est bien de diriger l'équipe antispam, a qualifié cette peine de "dure et assez longue". Elle aura duré 90 jours.

Google / Moteur de recherche